du spleen

0
0
157

En ce moment, chaque matin, à l’aube, à l’heure du brouillard, dans ce gris, ce froid, humide, je me dis que nous allons tous inéluctablement vers cette fin universelle commune. Et c’est quelque chose dont personne ne peut échapper, quel que soit son sexe, féminin ou masculin, sa richesse ou sa pauvreté, etc. L’amour peut se transformer en véritable haine. Le supportable devient l’insupportable. Ça vient aussi rapidement qu’un éclair. Cette peste émotionnelle qui vous ronge si elle n’est pas évacuée par n’importe quel moyen : pleurs, écriture etc. Il est impossible de distinguer cet au-delà. Nous avançons dans cette ignorance tout au long de notre vie. Nous avons une seule et unique certitude : celle de mourir. D’abord se poser la question au-delà de quoi ? On ne sait pas. Après la vie, est-ce encore la vie ?? Je vous de trouver ci-joint mon amour, mes sentiments et ma honte. Mes blessures intérieures. Je vous les rends, tout cela ne servant strictement à rien. La tragédie de la mort n’en demeure pas moins humaine. Je le vois comme un pied de nez au positivisme intensif. Je n’ai aps d’autres croyances.

  • Eux aussi…

    Parfois, la langue est lourde de mensonges. D’inconséquences, aussi. Je tends l’oreille. L…
  • La balaçoire…

    L’humiliation est-elle une seconde nature ? Je vais écouter, sans argument, puis, m’éclips…
  • Voler…

    Depuis enfant, je m’attends toujours à ce que le pire puisse advenir, arriver, surgir. Un …
Charger d'autres articles liés
  • Eux aussi…

    Parfois, la langue est lourde de mensonges. D’inconséquences, aussi. Je tends l’oreille. L…
  • La balaçoire…

    L’humiliation est-elle une seconde nature ? Je vais écouter, sans argument, puis, m’éclips…
  • Voler…

    Depuis enfant, je m’attends toujours à ce que le pire puisse advenir, arriver, surgir. Un …
Charger d'autres écrits par handiparisperpignan
  • Sonorité

    Femmes, sororité, les Voix qui circulent entre nous sont celles de la mer ; les mains qui …
  • Auvent…

    Il est toujours préférable de s interroger. Quand on n’a plus envie d’élever le ton, et qu…
  • Ressenti…

     Je n’ai jamais ressenti autant l’injustice que ces derniers temps. Aucune larme ne …
Charger d'autres écrits dans Non classé

Laisser un commentaire

Consulter aussi

Bousillés…

J’adore cette façon que nous avons de marcher, d’avancer, en fait, timidement…par-delà, co…