Accueil Non classé Des meres toxiques

Des meres toxiques

0
0
142

Être sans cesse critiqué, dénigré, par sa mère est sans nul doute toxique pour n’importe quel enfant. Constamment entendre des remarques acerbes, dévalorisantes, lesquelles se distillent,  contre notre gré, dans nos pensées, nos gestes, nos émotions. Provoquant parfois des réactions  impulsives incomprises des autres. On boit ces paroles parce qu’elles viennent de personnes censées être bienveillantes à notre égard. Nous apporter réconfort, attention et compréhension. Or, c’est justement le contraire qui se produit. On prend ces paroles pour la seule vérité absolue. Forcément. On croit. On enregistre. Au bout du compte c’est bel et bien l’estime de soi qui est brisée. L’image de soi déformée. La confiance en soi, censée se développer, se révèle impossible à acquérir. De là la relation à l’autre est faussée. C’est injuste mais c’est ainsi. C’est la mise en place d’un vide béant. Chacun cherchera tout au long de sa vie à le combler comme il peut. À rendre supportable au quotidien cette blessure. Il faut bien faire bonne figure face aux autres, que voulez-vous. Chaque être se construit par rapport à l’image positive ou négative que lui renvoie sa mère. Apprenez donc à valoriser cet enfant ! Cela est de votre responsabilité de parent.

  • Chat noir dans les bras…

    De fait, l’autre ne ressemble jamais à soi. J’ai besoin de vérité. J’ai besoin de sincérit…
  • Il y a ce corps…

    Il y a ton corps que je vois se cabrer, ton visage qui s’épanouit…m’attends-tu à l’orée de…
  • Abolir…

    J’ai le souvenir, exact et précis, que l’histoire de mon existence est parsemée de portes …
Charger d'autres articles liés
  • Chat noir dans les bras…

    De fait, l’autre ne ressemble jamais à soi. J’ai besoin de vérité. J’ai besoin de sincérit…
  • Il y a ce corps…

    Il y a ton corps que je vois se cabrer, ton visage qui s’épanouit…m’attends-tu à l’orée de…
  • Abolir…

    J’ai le souvenir, exact et précis, que l’histoire de mon existence est parsemée de portes …
Charger d'autres écrits par handiparisperpignan
  • Sonorité

    Femmes, sororité, les Voix qui circulent entre nous sont celles de la mer ; les mains qui …
  • Auvent…

    Il est toujours préférable de s interroger. Quand on n’a plus envie d’élever le ton, et qu…
  • Ressenti…

     Je n’ai jamais ressenti autant l’injustice que ces derniers temps. Aucune larme ne …
Charger d'autres écrits dans Non classé

Laisser un commentaire

Consulter aussi

Ces mots dits trop vite

On réagit face aux événements. Parce que cela provoque un désordre. Qu’est-ce qu&rsq…