Accueil litterature la contradiction

la contradiction

0
0
64

Certes, le manque de cohérence et de logique sont deux tendances actuelles qui m’agacent au plus haut point. Ca m’énerve. Serait-ce uniquement de la bêtise, de l’arrogance ou bien de l’inconscience ? Est-ce seulement une impression que j’ai ?

Effectivement, nous avons tous les uns et les autres certaines contradictions – nous y faisons face et c’est ce qui fait notre charme, au fond. Nous portons tous en nous du masculin comme du féminin, du négatif ainsi que du positif – certains parleront aussi du Yin et du Yang. Pourquoi pas. Cela ne change pas grand-chose.

Qui, au moins une fois dans sa vie, n’a pas dit une chose et fait son contraire ? De fait, la contradiction semble inévitable, voire même bénéfique. En tout point péférable à l’insatisfaction de son propre désir. Elle nous incite à entre-ouvrir des portes qui nous sont moralement interdites, faisant ainsi tomber nos défenses, qu’elle ramasse et jette aux oubliettes. On se plaint de cette dissonnace mais on s’y engouffre comme une issue de secours. On pense alors se connaître mais on est les premiers surpris.

Comme aimait à me le répéter ma grand-mère, si tu n’as plus faim pour le plat, tu n’as donc plus faim pour le dessert. Logique, n’est-ce pas ? Qui pourrait remettre en cause cette implacable déduction ? Vivre sans fausse note est bien entendu impossible.

400x260-ct

 

isabelle franc rttr

texte protégé

  • Penser à autrui…

    Penser à l’autre, ailleurs, parce qu’il faut oublier tout rapprochement dans l’immédiat. C…
  • Tout finit…

    Tout finit par arriver quand on sait faire sien le rythme de l’autre. Ta main dans mes che…
  • Le temps reviendra-t-il ?

    Parce qu’il y a des jours plus primesautiers que les heures confinées que nous traversons …
Charger d'autres articles liés
  • Penser à autrui…

    Penser à l’autre, ailleurs, parce qu’il faut oublier tout rapprochement dans l’immédiat. C…
  • Tout finit…

    Tout finit par arriver quand on sait faire sien le rythme de l’autre. Ta main dans mes che…
  • Le temps reviendra-t-il ?

    Parce qu’il y a des jours plus primesautiers que les heures confinées que nous traversons …
Charger d'autres écrits par handiparisperpignan
  • Penser à autrui…

    Penser à l’autre, ailleurs, parce qu’il faut oublier tout rapprochement dans l’immédiat. C…
  • Tout finit…

    Tout finit par arriver quand on sait faire sien le rythme de l’autre. Ta main dans mes che…
  • Le temps reviendra-t-il ?

    Parce qu’il y a des jours plus primesautiers que les heures confinées que nous traversons …
Charger d'autres écrits dans litterature

Laisser un commentaire

Consulter aussi

ELLES

‌Aujourd’hui, comme hier, et comme demain aussi. Je m’attends à avoir des nouvelles de mon…