Accueil litterature Est-ce facile ?

Est-ce facile ?

0
0
31
Chacun de nous fait tout son possible pour traverser du mieux qu’il peut les épreuves qui nous sont infligées par la drôle de vie que nous subissons, pour la plupart. Croyez-moi, personne n’y échappe. Chacun de nous mène une lutte individuelle avec ses propres moyens, parfois peu, parfois beaucoup. Des fois suffisants, des fois pas. Certains ont aussi l’impression de cumuler les échecs sans pourvoir s’en sortir. Ils ont le sentiment de faire partie de la catégorie, pour ceux qui aiment mettre les gens dans des cases, des  « loosers »,  comme ils disent. Objectivement, il faut reconnaitre que certains rament  bien plus que d ‘autres.
Mais est-ce si facile ? 
Je sais que certains peuvent mettre des années à se remettre d’un traumatisme, quelque qu’il soit : rupture, rejet ou autre. Ce qui créera un truama chez une personne n’engendrera rien chez une autre. En reva,che, ce qui paraît semblable c’est la réaction similaire. À juste titre d’ailleurs, parce qu’il s’agit avant tout d’un ressenti personnel qui s’avère relever strictement de la sphère intime. Lequel ? On considère être la victime d’une injustice. On aimerait se tromper, on voudrait tant comprendre mais quelque chose nous échappe dans l’histoire. Il nous manque une pièce pour reconstituer le puzzle. Force est de constater qu’on n’a pas vu venir le choc.
D’abord, nous ne sommes pas tous armés- préparés- de la même manière pour faire face à ce genre de situations, délicates, cela dépend de multiples facteurs dont l’éducation que nous avons reçue. Evidemment, on esquive, on élude. Chacun doit alors jongler avec ses acquis, ses désirs , ses capacités etc…On ne nous a pas forcement appris à les gérer, et, cela nous tombe dessus plus qu’autre chose. Que l’on ne vienne pas me dire que c’est juste une question de volonté comme je l’ai si souvent entendu ces derniers temps. Bien que ce soit dans l’air du temps, cela n’a rien à voir.
Chacun de nous est sans aucun doute l’architecte de sa  vie mais les fondations ont, quant à elles, bel et bien été bâties et posées avant. Nous héritons en partie d’un patrimoine aussi bien génétique que culturel. À partir du moment où celles-ci, les racines, sont saines, il n’y a pas lieu de s’inquiéter outre mesure.
Je vous avoue que je suis habutuellement assez sensible et respectueuse de la singularité de chaque individu. Pour ma part c’est bien à la relation humaine que je vais donner la primauté. Pour cela, il est necessaire de tenir compte du parcours de chacun ; il faut faire attention à la fragilité d’autrui.
Comment vivre autrement ?
 images
Isabelle franc rttr
Protégé par le droit d’auteur (voir les modalités).
  • Ego…

    Je sais qu’il existe de ces regards-là, rares, mais capables de déchiffrer et déverrouille…
  • Inside

    Encore maintenant, énormément de rêves m’assaillent au quotidien, ils sont des milliers à …
  • Les vagues…

    Les vagues. Les chagrins, certains préfèrent les dire. Les exprimer. Les exposer. Parler d…
Charger d'autres articles liés
  • Ego…

    Je sais qu’il existe de ces regards-là, rares, mais capables de déchiffrer et déverrouille…
  • Inside

    Encore maintenant, énormément de rêves m’assaillent au quotidien, ils sont des milliers à …
  • Les vagues…

    Les vagues. Les chagrins, certains préfèrent les dire. Les exprimer. Les exposer. Parler d…
Charger d'autres écrits par handiparisperpignan
  • Ego…

    Je sais qu’il existe de ces regards-là, rares, mais capables de déchiffrer et déverrouille…
  • Inside

    Encore maintenant, énormément de rêves m’assaillent au quotidien, ils sont des milliers à …
  • Les vagues…

    Les vagues. Les chagrins, certains préfèrent les dire. Les exprimer. Les exposer. Parler d…
Charger d'autres écrits dans litterature

Laisser un commentaire

Consulter aussi

de quelle terre ?

Qui n ‘a pas rêvé d un monde sans faille bien meilleur? Qui n’a pas dit au moi…