Quel érotisme

L’érotisme n’est rien d’autre qu’une porte ouverte vers l’enserrement des corps. Etriquer, corseter, encoller jusqu’à l’ultime souffle, et pourquoi pas, pour susciter le désir. Tu dois apprendre qu’être femme c’est avant tout faire naitre l’excitation. C’est à cela que l’on reconnaît une femme, au premier regard, à la conscience qu’ellle a du pouvoir exercé sur les hommes. Il n’y a pas de cérémonie pour, on le devient ou pas. On attend d’elle qu’elle ébranle chacun des sens, retiens cela, ca te servira dans la vie. Tous les hommes aiment ça. Domine les, soumets les, haute et fiere sur tes talons aiguilles, poses ces derniers à l’endroit précis ou bat leur cœur, appuies, n’aies pas peur, exerces une légere pression, enfonces  le pic jusqu’à que tu puisses voir l’empreinte sur leur peau. Et tu pourras obtenir tout ce que tu voudras à condition de ne pas évoquer ni leurs femmes, ni leurs filles. N’importe quel homme raffole de ces petites attentions particulières et y prend vite goût, c’est pour cela qu’ils reviennent, et que par la suite, tu es en mesure de les retenir, vois-tu. A seize ans j’avais pigé le truc déjà. A vingt, je portais des escarpins de couleur rouge que je mettais tout le temps y compris en hiver. Belle. Sensuelle. Je me sentais irresistible  et je l’étais. 

Eroscape-0901-S1

isabelle franc rttr

texte protégé

Laisser un commentaire