Le séduisant

Encore un de plus qui connait donc ton vrai nom. A quoi çà sert alors de s’inventer un pseudo ? Tu ne peux vraiment pas t’en empêcher. C’est plus fort que toi parce que c’est de l’ordre du pulsionnel. Comment résister à ses pulsions ?

Il faut que tu divulgues tout de ta vie à tout le monde sans exception, que tu racontes que tu passes tes journées entière entre deux principales activités : l’onanisme et la culture. Tu noircis des pages et des pages. J’avoue avoir été surprise par la rapidité avec laquelle tu le fais. Tu jouis. Tu veux faire de ta vie une jouissance perpétuelle.

Certains se dotent d’une élagance toute naturelle, d’autrres s’accapparent le pouvoir, toi, tu as décidé de séduire. Tu as ce besoin irrésistible de plaire à tout le monde. Ô mon Dieu, mais qu’il s’en passe des choses dans ta tête, à ce point ? Pour vivre avec toi, oh je ne dis pas étre parfaite, je n’ai pas cette prétention, néanmoins, il faut savoir s’effacer derriere toi, faire preuve de tolérance, de patience, mais surtout, t’aimer à la manière de cette mère que tu n’as pas connu, cette trop grande absente de ta vie. Comment te l’inventes-tu ?

A condition de jouer le jeu de la séduction et par extension de la provocation, tu parviens à trouver ton équilibre entre deux, dans ce méli-mélo de pulsions, de sentiments et de désirs. Bref, tu as besoin de fantasmer et je n’en ai pas besoin. Voilà de quoi creuser la tombe de notre couple. 

images (5)

isabelle franc rttr

texte protégé 

Une réponse à “Le séduisant”

  1. Luna T. dit :

    Tu es un ange de patience. Ô oui !
    Je t’embrasse.
    Luna

Laisser un commentaire