Ephémère

Ephémère.

 

Il faut avoir vingt ans pour croire en l’amour éternel, celui qui dure une vie entiere, à la façon des contes de fée, c’est plaisant de le croire, agréable et surtout rassurant. Quel rapport a-t-on peur de rater ? Celui à l’autre , cet être aimé? Celui à soi ?Qu’a-t-on peur de perdre ? Sans doute a-t-on besoin de croire, du moins de vivre selon un idéal.

Depuis quelques temps, des amies m’avouent être admiratives quand à la longévité de mes relations amoureuses, vie de couple, et s’aventurent même à me demander quel est mon secret pour réussir. Evidement, je suis flattée. Il n’existe pas de recette. J’écris mon histoire jour apres jour. Ce que je peux dire c’est par exemple que je ne m’imagine pas avec une autre personne, je ferme ( à triple tour) les portes à toute tentation. L’aimé devient ma seule obsession, peut-être un peu trop (rires).

 

Contrairement à la majorité des hommes je n’éprouve pas l’envie de goûter à tout ce que la vie peut nous offrir. Je pense que beaucoup d’entre vous envisage la vie comme un immense buffet, je peux comprendre mais je n’adhére pas. En fait, j’ai toujours eu cette capacité de me contenter de peu, je pense que cela pourrait être une qualité dans le monde contemporain, où tout est transformé en bien de consommation.

 

A cinquante, avec le regard que l’on peut jeter sur les années antérieures, on peut dire qu’on a bien de la chance de vivre encore une telle histoire d’amour, on peut s’avouer tout comme savourer les choses de la vie, accepter et s’autoriser certaines choses qu’on aurait mises en sourdine plus jeune. On a appris à vivre dans une espece d’acceptation des choses qui laisse aller ce qui fût, acccueille ce qui vient.

 ??????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????

IFR

texte protégé

2 Réponses à “Ephémère”

  1. rougepolar dit :

    Superbement dit, et tout à fait d’accord avec toi

    Dernière publication sur Rougepolar : Comment rester positive dans une société si négative ?

Laisser un commentaire