Accueil litterature Est-ce de la jalousie ?

Est-ce de la jalousie ?

2
0
62
Je vois de plus en plus de couple rompre, se séparer, de manière momentanée ou pas, d’autres vivre en « union libre » comme ils disent – c’est la nouvelle tendance. Au risque de me mêler de ce qui ne me regarde pas, j ’avoue que cela me navre. Étrangement, j’ai toujours eu cette force d’être la femme d’un seul homme, je sais, c’est beau. Je pense profondément que les gens devraient savoir s’abstenir de venir semer la zizanie dans un couple. Ils seraient préférables, et de loin, qu’ils sachent s’arrêter, s’imposer des limites, pour laisser l’existant poursuivre sa vie au lieu de s’acharner à le malmener, le piétinant sans cesse.
Personne ne devrait avoir le droit de détruire un couple. Moi je ne m’autorise pas cela. Mais pour qui se prennent-ils donc à ne pas respecter l’autre. Comment s’autorise-t-on à commettre un tel acte de vandalisme ? Comme me le fait remarquer une amie il y en a toujours qui ont plaisir à le faire. C’est pour eux une véritable jouissance. Vous allez me dire que je suis une espèce de rabat-joie, me traitez de ringarde, et ben tant pis ! Une fois n’est pas coutume, j’assume. Ce qui nous fait avancer c’est le fol espoir de plaire à l’autre, mais des l’instant ou l’autre ne réagit plus alors pourquoi rester…
Est-ce de la jalousie ? Je ne suis ni dupe, ni bienveillante à l’égard de ces troubles faits. In fine, que sont-ils ? Des utilitaristes ? Des égoïstes ? Des souffrants ? Ces hommes connaissent bien ce sentiment de chaos intérieur, cet espace entre le marteau et l’enclume. Comment le vivre, mais comment ne pas le vivre ? Malgré les craintes et les doutes on décide de poursuivre, d’avancer encore ensemble.
 images (6)
Isabelle franc rttr
Protégé par le droit d’auteur (voir les modalités)
  • Ecriture

    Donc, voilà, j’écris. C’est un jeu d’enfant, un simple jeu de construction. Je m’app…
  • La vie privée lecture O Steiner

    Nous entrons dans un huis-clos, cet  espace barbelé, devenu, un instant, l’antre d’un corp…
  • Les yeux

    C’est donc là, là, dis-je, en inclinant, baissant, les yeux, tout en bas, à la fin de la c…
Charger d'autres articles liés
  • Ecriture

    Donc, voilà, j’écris. C’est un jeu d’enfant, un simple jeu de construction. Je m’app…
  • La vie privée lecture O Steiner

    Nous entrons dans un huis-clos, cet  espace barbelé, devenu, un instant, l’antre d’un corp…
  • Les yeux

    C’est donc là, là, dis-je, en inclinant, baissant, les yeux, tout en bas, à la fin de la c…
Charger d'autres écrits par handiparisperpignan
  • Ecriture

    Donc, voilà, j’écris. C’est un jeu d’enfant, un simple jeu de construction. Je m’app…
  • La vie privée lecture O Steiner

    Nous entrons dans un huis-clos, cet  espace barbelé, devenu, un instant, l’antre d’un corp…
  • Les yeux

    C’est donc là, là, dis-je, en inclinant, baissant, les yeux, tout en bas, à la fin de la c…
Charger d'autres écrits dans litterature

2 Commentaires

  1. Valero Brigitte

    10 octobre 2017 à 9 h 48 min

    Bonjour .super le texte.

    Répondre

    • handiparisperpignan

      10 octobre 2017 à 10 h 44 min

      merci à vous de ce retour, et merci de me lire

      Répondre

Laisser un commentaire

Consulter aussi

Ce lieu magique

Il faut chercher un endroit ou revenir., ad vitam aeternam, s’abreuver, reposer ses …