Affligeant

Tout me semble devenir affligeant ! Il suffirait de ne pas se poser trop de questions, voire plus du tout, pour être heureux ? Ben, voyons… et personne n’a trouvé, moi j’aimerais vous soumettre une meilleure idée, et  alors je la dis, je vous la livre, s’il suffisait de se fier aux potins, aux idées reçues en tout genre, préjugés et autres, la vie serait d’une part plus simple et d’autre part plus sereine,  elle coulerait aussi limpide et claire tel un long fleuve tranquille…ceci dit, j’avais fini par croire que c’était tout ce que vous vouliez. Uniquement ceci et rien de plus réfléchi. Il n’y a pas de Roméo et Juliette, pas plus que n’existe de Maria et Tony…on entend au loin gronder cet innommable, leurs fichues doléances. Il y a longtemps que je ne compte plus sur cette présence…je me désespère à petit feu. Aux antipodes de ces âneries, j’ai toujours pensé l’amour des mots et donc, la nécessité de lire comme un acte sain, comme si c’était ma propre respiration.
Bre, c’est du grand n’importe quoi.
techno-science
Isabelle franc rttr
Protégé par le droit d’auteur (voir les modalités)

Laisser un commentaire