Accueil litterature Trop de sexe ?

Trop de sexe ?

0
0
97
Je hais ce monde de sexe, de sexe et de sexe.
On voit du sexe partout.
Drôle de planète ou tout se monnaie contre du sexe., tout s’échange, tout se négocie contre une jouissance. L’homme serait-il donc devenu un animal en rut permanent ? Ah, c’est vrai, j’allais oublier de préciser, rien ne se commande. Impossible de se retenir. Le constat n’est pas indiscret, mais il est édifiant. L’imaginaire des pulsions sexuelles est puissant et encore très influent. Je déteste ce sexe ou l’on met en péril sa VIE comme par exemple la pratique, en vogue, du chemsex.
Des sex shops, des sites tel le tchat de nad etc…autant de sollicitations.
Oui, notre société contemporaine est allumeuse. Animale, bestiale et allumeuse. Notre monde actuel est racoleur. Est-ce par essence ? Par goût ? On ne cesse de vous appâter en vous mettant de belles friandises sous les yeux, et puis, c’est là tout le drame, on vous interdit bel et bien d’y toucher.  Vous avez juste le droit de baver devant et point barre, c’est tout.
Cela ressemble à un commencement de pure schizophrénie…idem pour les filles. On les incite à prendre soin de leur corps, à être belle et sexy, à correspondre aux modèles, bien trop rachitiques, voire anorexiques, tout en les rendant en partie responsable de ce qui leur arrive le cas échéant. Le corps féminin est mis sous contrôle, sous emprise masculine. Ce n’est ni récent, ni nouveau mais une tendance en pleine expansion.
Personnellement, j’ai déjà fantasmé d’être un homme, non, plus clairement, un mâle ; et j’ai déjà eu l’envie de connaître cette jouissance éjaculatoire qui semble être si fantastique, si sublime, tant intense, à un point tel que rien ne semble pourvoir la contenir. Je cherchais absolument à comprendre sachant que je pourrai jamais l’incorporer. La ressentir aussi violemment.
Je suis plutôt une romantique. Le sexe est et doit rester un luxe., celui d’une relation privilégiée, quelque chose de précieux. Je regrette le temps de la bohème ou l’amour avait du sens.
Qu’est-il donc devenu ?
Mais je ne déteste pas le sexe…voyons.
 images
isabelle franc rttr
Protégé par le droit d’auteur (voir les modalités).
  • Orthographe…

    Des fautes. Des pelotes de fautes d’orthographe… tout semble être parti à vau-l’eau depuis…
  • Frénésie

    Je voulais croire que j’étais comme tout le monde ; surtout m’imprégner et me convaincre d…
  • Incertitude du temps…

    Depuis quelques temps, chaque matin, je sens mon corps traverser par une énergie nouvelle.…
Charger d'autres articles liés
  • Orthographe…

    Des fautes. Des pelotes de fautes d’orthographe… tout semble être parti à vau-l’eau depuis…
  • Frénésie

    Je voulais croire que j’étais comme tout le monde ; surtout m’imprégner et me convaincre d…
  • Incertitude du temps…

    Depuis quelques temps, chaque matin, je sens mon corps traverser par une énergie nouvelle.…
Charger d'autres écrits par handiparisperpignan
  • Orthographe…

    Des fautes. Des pelotes de fautes d’orthographe… tout semble être parti à vau-l’eau depuis…
  • Frénésie

    Je voulais croire que j’étais comme tout le monde ; surtout m’imprégner et me convaincre d…
  • Incertitude du temps…

    Depuis quelques temps, chaque matin, je sens mon corps traverser par une énergie nouvelle.…
Charger d'autres écrits dans litterature

Laisser un commentaire

Consulter aussi

face à face

Il reste que les belles espérances s’envolent vers les brumes des cieux devenus soudain gr…