Accueil litterature Quel mot !

Quel mot !

0
0
62

Amour demeure le seul et unique vocable dont je perçois distinctement tous les battements, dont les ondes se propagent à la vitesse grande v, au delà du cœur, dans tout le corps, dans chaque organe. Des plus faibles de l’agonie, du désamour, à ceux des nuages, plus intenses. Tous, pénétrent par ricochet, par fragments plus ou moins violents, forts. On le perçoit dans un regard, coquin, accrocheur, un clin d’oeil, sur les lèvres humides qui esquissent timidement un sourire, une main qui se tend, ou se pose sur votre épaule. Il se morcele, quelques spasmes secouent le corps. Etre une femme libre mais amoureuse !

th

isabelle franc rttr

Protégé par le droit d’auteur (voir les modalités)

  • citation du soir

    À l’heure, si sombre encore, de la civilisation où nous sommes, le misérable s’appelle l’h…
  • Aimer aimer

    Aimer aimer   Pourquoi aimer devient-il si difficile à notre époque ? Chacun de nous a bes…
  • citation du soir

    « Pourquoi faut-il donc que les hommes recherchent les profondeurs, l’abî…
Charger d'autres articles liés
  • citation du soir

    À l’heure, si sombre encore, de la civilisation où nous sommes, le misérable s’appelle l’h…
  • Aimer aimer

    Aimer aimer   Pourquoi aimer devient-il si difficile à notre époque ? Chacun de nous a bes…
  • citation du soir

    « Pourquoi faut-il donc que les hommes recherchent les profondeurs, l’abî…
Charger d'autres écrits par handiparisperpignan
  • citation du soir

    « Pourquoi faut-il donc que les hommes recherchent les profondeurs, l’abî…
  • Ligne de fuite.

    Ce qui s’enfuit, ce sont, d’une part, la naïveté, les illusions, les croyances…
  • Conquérir le monde…

    Ce combat contre nous même. Un jour, pas comme les autres, on se décide à larguer les amar…
Charger d'autres écrits dans litterature

Laisser un commentaire

Consulter aussi

l’amitié

Apprenez à donner de votre absence à ceux qui n’ont pas compris l’importance d…