Accueil litterature Au contact de ta peau.

Au contact de ta peau.

0
1
110

Comme j’aimerai avoir tes yeux pour me contempler à voix haute. Ils sont clairs, profonds et perçants. Ils sont là pour m’apporter cette vision de moi même que j’aime tant. A quoi serviraient-ils autrement ? J’aurais aimé, à l’instar d’Ève, m’extraire de toi, de ta côte ou autre.  Tu comprends. Pouvoir prendre ta voix pour me susurrer des mots chauds et doux au creux de mes soupirs. L’imiter.La galvauder. Quoi d’autre ? Mes sourires quant à eux n’ont besoin que de tes larmes pour ne pas se tarir.

Sinon. Je n’ai pas besoin d’avoir des ailes pour pouvoir voler, tes yeux me suffisent amplement, il suffit que tu me regardes et je sens comme tu me portes. Je pourrais aller très loin ainsi. Ton souffle ne cesse de me montrer la direction à suivre. Il m’indique non le nord mais l’amour…Je n’ai pas besoin de mot pour te parler, ta peau me transmet la moindre de tes émotions, tes frissons, tes rires, tes peurs.

Elle me dit quand tu as froid, quand tu vas mal. J’ai mis ta peau au cœur de notre relation amoureuse. J’aime infiniment ce qu’elle me raconte bien évidemment mais aussi ce qu’elle me fait ressentir de nous. C’est une personne à part entière. La peau est notre seul et unique lien avec les autres. Qu’est-ce qui ne passe pas par elle ? Qu’est-ce qui ne la traverse pas au fond ? Elle est tout ce que nous pouvons partager. 

Si je pouvais la caresser du regard.

0179109001227697133

Isabelle franc rttr

Protégé par le droit d’auteur (voir les modalités). 

  • Pensée du crépuscule

     » Si tu trouves celle qui est prête à souffrir avec et pour toi, ne la laisse …
  • Et Dieu créa …

    Et si Dieu créa la femme…il l’agrémenta, surtout, en la dotant d’un espa…
  • Ce lieu

    Régulièrement, la descente se fait. Vers ce lieu d’été. Pas d’ombre. Peu d’air…
Charger d'autres articles liés
  • Pensée du crépuscule

     » Si tu trouves celle qui est prête à souffrir avec et pour toi, ne la laisse …
  • Et Dieu créa …

    Et si Dieu créa la femme…il l’agrémenta, surtout, en la dotant d’un espa…
  • Ce lieu

    Régulièrement, la descente se fait. Vers ce lieu d’été. Pas d’ombre. Peu d’air…
Charger d'autres écrits par handiparisperpignan
  • Pensée du crépuscule

     » Si tu trouves celle qui est prête à souffrir avec et pour toi, ne la laisse …
  • Et Dieu créa …

    Et si Dieu créa la femme…il l’agrémenta, surtout, en la dotant d’un espa…
  • Ce lieu

    Régulièrement, la descente se fait. Vers ce lieu d’été. Pas d’ombre. Peu d’air…
Charger d'autres écrits dans litterature

Laisser un commentaire

Consulter aussi

Du fantasme

Je sais Je sais. Je sais. Son corps de femme orientale le fait fantasmer. Il aime se pâmer…