Accueil litterature Pourquoi un couple dure-t-il ?

Pourquoi un couple dure-t-il ?

0
0
174

Nous sommes cerné.e.s de personnes pragmatiques, carriéristes, voire opportunistes. De ces caractères ultras rigides dont on se demande s’ils ne vivent pas en autosuffisance. Au fond, que l’on soit là ou pas, peu leur importe. Ils ne s’attachent à personne.Beaucoup ont perdu le sens du symbolique.

Malgré tout, j’ai toujours été et je reste une grande rêveuse, un brin fleur bleue, par-dessus tout. Je sais bien reconnaître mes petits travers quand cela m’arrange (rires). J’ai longtemps cru au couple éternel à l’instar de ceux que pouvaient former nos grands-parents par exemple. Enfant, j’avais ce désir de modèle vertueux. Figurez-vous que je viens de lire en parcourant un article qu’il existe de ces couples étiquetés comme « parfaits » et cela me réjouit le cœur. Tant mieux ! Je suis heureuse de voir que mon rêve n’était donc pas qu’une chimère. Je crois que rien n’est vain ni stérile.

J’ai connu un couple qui travaillait au même endroit. Je ne compte plus les fois où je les ai vu arriver ensemble le matin, main dans la main, déjeuner tous les deux et repartir le soir. Je me souviens d’eux comme l’exemple de ces couples parfaits, un modèle idéal, on dirait trop beau pour être vrai. Ils n’en finissaient pas d’avoir le sourire aux lèvres. Je serais à jamais une grande romantique et cela me perd. Que j’aime ces relations qui s’installent dans le temps. Je pense que cela doit avoir une signification pour moi mais laquelle, je ne sais pas encore. Le savoir ne pourrait que m’aider à avancer.

Quels sont leurs secret ? S’il n’y a pas de recette miracle, c’esi plus complexe, il existe néanmoins des astuces pour pérenniser une relation. J’écarte d ‘emblée la communication, bien entendu indispensable dans un couple. Par contre accepter l’autre dans sa différence, respecter ses qualités comme ses défauts, se montrer disponible, à l’écoute ne sont pas de simples détails mais ils forment l’essentiel, la base de toute complicité.

Il m’arrive de refaire ma vie comme on refait le monde mais cela ne m’empêche pas de garder en mémoire qu’il s’agit d’un rêve, je me contente de vivre jour apres jour ces sentiments .

 images (2)

Protégé par le droit d’auteur (voir les modalités)

  • Eux aussi…

    Parfois, la langue est lourde de mensonges. D’inconséquences, aussi. Je tends l’oreille. L…
  • La balaçoire…

    L’humiliation est-elle une seconde nature ? Je vais écouter, sans argument, puis, m’éclips…
  • Voler…

    Depuis enfant, je m’attends toujours à ce que le pire puisse advenir, arriver, surgir. Un …
Charger d'autres articles liés
  • Eux aussi…

    Parfois, la langue est lourde de mensonges. D’inconséquences, aussi. Je tends l’oreille. L…
  • La balaçoire…

    L’humiliation est-elle une seconde nature ? Je vais écouter, sans argument, puis, m’éclips…
  • Voler…

    Depuis enfant, je m’attends toujours à ce que le pire puisse advenir, arriver, surgir. Un …
Charger d'autres écrits par handiparisperpignan
  • Eux aussi…

    Parfois, la langue est lourde de mensonges. D’inconséquences, aussi. Je tends l’oreille. L…
  • La balaçoire…

    L’humiliation est-elle une seconde nature ? Je vais écouter, sans argument, puis, m’éclips…
  • Voler…

    Depuis enfant, je m’attends toujours à ce que le pire puisse advenir, arriver, surgir. Un …
Charger d'autres écrits dans litterature

Laisser un commentaire

Consulter aussi

De ces mensonges…

La vérité est-elle ailleurs ? Désormais, je ne sais plus qui ne dit pas de mensonges. In f…