Accueil litterature cette indifférence qui tue

cette indifférence qui tue

3
0
457

Ce qui frappe en débarquant dans ces métropoles c’est le silence qui enveloppe chaque corps, il y a cette parfaite indifférence aux autres. Comme une absence absolue à l’autre, un manque total d’empathie envers son prochain. Se moque-t-on des autres ?

Clairement, on ne fait pas assez attention à tout ce protocole. Bien trop casse-pieds. J’ai l’impression que l’on marche avec des œillères, ce qui nous arrange bien souvent. On n’a pas suffisamment conscience des choses positives qui nous entourent. Qu’il s’agisse de l’amour indéfectible de ces parents qui n’ont jamais cessé d’insuffler cette énergie dans l’unique but de nous faire avancer, et que nous puissions arriver là où nous sommes aujourd’hui. Que ce soit l’affection d’un.e conjoint.e qui nous apporte un soutien inconditionnel dans nos démarches en faisant preuve de compréhension.

Que ce soit l’attachement d’un.e ami.e qui nous passe bien des caprices. Ou bien la chance que nous avons de vivre dans un pays développé, occidental, européen. Force est de constater que la majorité des individus agit dans un sens unique : celui de poursuivre, sauvegarder et protéger son propre intérêt sans se soucier du reste. Le reste c’est quoi ? C’est le cri qu’on entend auquel on ne répond pas, le clochard que l’on voit mais pour qui on ne s’arrête pas parler, le vieillard qui vacille et chancelle, dont on ricane lorsqu’il chute c’est l’ombre que je te fais pour me mettre en avant, c’est…ce « je », jeu, qui n’arrête pas de s’auto-flatter 

.A présent il s’écrit, jamais personne n’aurait imaginé chose pareille. Dire toute la honte que ce goût d’amertume m’inspire, que ce triste présage qui plane pour l’avenir car nous avons tendance à oublier tout simplement l’autre, et fuir tout lien social. Je me demande si tout ça n’est pas que de l’esbroufe !

 images

isabelle franc rttr

Protégé par le droit d’auteur (voir les modalités <http://www.culture.gouv.fr/culture/info pratiques/droits/protection.htm

 

  • Chat noir dans les bras…

    De fait, l’autre ne ressemble jamais à soi. J’ai besoin de vérité. J’ai besoin de sincérit…
  • Il y a ce corps…

    Il y a ton corps que je vois se cabrer, ton visage qui s’épanouit…m’attends-tu à l’orée de…
  • Abolir…

    J’ai le souvenir, exact et précis, que l’histoire de mon existence est parsemée de portes …
Charger d'autres articles liés
  • Chat noir dans les bras…

    De fait, l’autre ne ressemble jamais à soi. J’ai besoin de vérité. J’ai besoin de sincérit…
  • Il y a ce corps…

    Il y a ton corps que je vois se cabrer, ton visage qui s’épanouit…m’attends-tu à l’orée de…
  • Abolir…

    J’ai le souvenir, exact et précis, que l’histoire de mon existence est parsemée de portes …
Charger d'autres écrits par handiparisperpignan
  • Chat noir dans les bras…

    De fait, l’autre ne ressemble jamais à soi. J’ai besoin de vérité. J’ai besoin de sincérit…
  • Il y a ce corps…

    Il y a ton corps que je vois se cabrer, ton visage qui s’épanouit…m’attends-tu à l’orée de…
  • Abolir…

    J’ai le souvenir, exact et précis, que l’histoire de mon existence est parsemée de portes …
Charger d'autres écrits dans litterature

3 Commentaires

  1. rougepolar

    24 avril 2018 à 10 h 39 min

    C’est effectivement une bien triste réalité, soyons plus forts que cette généralité, et fuyons l’indi Sauf si elle est nécessaire à notre propre sur ie.

    Dernière publication sur Rougepolar : The end

    Répondre

    • handiparisperpignan

      24 avril 2018 à 13 h 40 min

      oui c’est exactement ca

      Répondre

  2. rougepolar

    24 avril 2018 à 10 h 41 min

    Je rectifie le texte qui s’est mal orthographié

    C’est effectivement une bien triste réalité, soyons plus forts que cette généralité, et fuyons l’indifférence sauf si elle est nécessaire à notre propre survie. Bonne journée Isa

    Dernière publication sur Rougepolar : The end

    Répondre

Laisser un commentaire

Consulter aussi

Montre, montre…

De notre naissance à notre mort, on passe notre temps à les chercher. Comment connaître le…