Attitude

0
1
223

Face à la mer(e). Face au vide. Il faudrait savoir contempler cette désolation. Continuer, avancer, marcher ou se suspendre, demeurer, là, immobile, mais a-t-on réellement le choix ? Seule l’eau comme une plainte nous agit ; c’est elle qui nous pousse. L’odeur.L’écume. L’agitation. La violence. Arrêter. S’arrêter. On regarde, on se dit que tout est une question de mouvement, exactement dans l’exécution de ce geste à l’initiative de tout. Rien n’est neutre. Même la mer n’est pas neutre, parfois j’ai honte d’elle, de ce qu’elle ne dit pas, de ce qu’elle dit aussi cela arrive. Les vagues s’effacent d’elles-même, pourquoi pas celles de l’âme…si on veut l’entendre c’est pour comprendre, si on veut la suivre c’est pour voir. Alors c’est ça la mer (e) ; elle nous prend, nous conduit ou elle veut comme elle l’entend. Cette furie !

 images (37)

isabelle franc rttr

Protégé par le droit d’auteur (voir les modalités <http://www.culture.uv.fr/culture/info pratiques/droits/protection.ht

  • Orthographe…

    Des fautes. Des pelotes de fautes d’orthographe… tout semble être parti à vau-l’eau depuis…
  • Frénésie

    Je voulais croire que j’étais comme tout le monde ; surtout m’imprégner et me convaincre d…
  • Incertitude du temps…

    Depuis quelques temps, chaque matin, je sens mon corps traverser par une énergie nouvelle.…
Charger d'autres articles liés
  • Orthographe…

    Des fautes. Des pelotes de fautes d’orthographe… tout semble être parti à vau-l’eau depuis…
  • Frénésie

    Je voulais croire que j’étais comme tout le monde ; surtout m’imprégner et me convaincre d…
  • Incertitude du temps…

    Depuis quelques temps, chaque matin, je sens mon corps traverser par une énergie nouvelle.…
Charger d'autres écrits par handiparisperpignan
  • Orthographe…

    Des fautes. Des pelotes de fautes d’orthographe… tout semble être parti à vau-l’eau depuis…
  • Frénésie

    Je voulais croire que j’étais comme tout le monde ; surtout m’imprégner et me convaincre d…
  • Incertitude du temps…

    Depuis quelques temps, chaque matin, je sens mon corps traverser par une énergie nouvelle.…
Charger d'autres écrits dans litterature

Laisser un commentaire

Consulter aussi

Je dis rouge…

Moi, j’ai besoin de saisir l’impalpable. Et de mettre des mots dessus. Depuis l’union de n…