Accueil litterature Point de chute

Point de chute

0
2
104

Point de chute.

Il y a toujours eu cette envie de construire, de parvenir à ses fins, et puis, ce fut un blanc, à l’instar d’une promesse, non tenue, cette espérance désenchantée, certains artistes parleraient d’un idéal déchu, absent, perdu, tandis qu’elle voyait les autres, s’émanciper, grandir ; à travers la langue des hommes en blanc qui sifflait à ses oreilles; elle en surprend des halos, il faudrait voir cela comme la chute de quelque chose, gamine déjà. On parle d’ancrage. Je ne connais pas plus grande sécurité que d’avoir un point d’attache. Pourquoi, dites-vous que tout faire dans l’intention de le retenir serait déplacé ? Retenu dans un seul but, exactement, pour savoir s’il l’avait aimé, vraiment, s’il avait été fou amoureux d’elle ; parce que la vérité reste à dévoiler. Les sentiments n’auraient pas changés, leur intensité pas diminuée. Etre seule avec l’amour de l’autre, non réciproque, en haut, là ou la verticalité est la plus tendue, mais c’est aussi la droiture, celle qui empêche l’âme de sombrer dans les débordements, ce sont des choses intempestives,

images (24)

isabelle franc rttr

Protégé par le droit d’auteur (voir les modalités <http://www.culture.uv.fr/culture/info pratiques/droits/protection.ht

 

  • Quelle privation ?

    Est-il encore utile de se forcer à faire ce qui nous déplait tant pars ces temps gangrénés…
  • Quel être es-tu ?

     Ce que j’ai dit, je le dis et le redis. Je l’assume. J’ai la chance d’aimer et d’être aim…
  • Papier d’armenie

    A l’heure où décline, chaque aurore pâle et cotonneuse je me réconcilie avec ce fol espoir…
Charger d'autres articles liés
  • Quelle privation ?

    Est-il encore utile de se forcer à faire ce qui nous déplait tant pars ces temps gangrénés…
  • Quel être es-tu ?

     Ce que j’ai dit, je le dis et le redis. Je l’assume. J’ai la chance d’aimer et d’être aim…
  • Papier d’armenie

    A l’heure où décline, chaque aurore pâle et cotonneuse je me réconcilie avec ce fol espoir…
Charger d'autres écrits par handiparisperpignan
  • Quelle privation ?

    Est-il encore utile de se forcer à faire ce qui nous déplait tant pars ces temps gangrénés…
  • Quel être es-tu ?

     Ce que j’ai dit, je le dis et le redis. Je l’assume. J’ai la chance d’aimer et d’être aim…
  • Papier d’armenie

    A l’heure où décline, chaque aurore pâle et cotonneuse je me réconcilie avec ce fol espoir…
Charger d'autres écrits dans litterature

Laisser un commentaire

Consulter aussi

Cette promesse

Ö je voudrais découvrir mon coin de paradis. Est-ce l’amour ? Est-ce l’Humanit…