Accueil litterature Cette contradiction

Cette contradiction

Commentaires fermés
2
182

On peut être tout et rien à la fois. C’est de l’ordre du possible. La contradiction me semble être de loin ce qui ressemble le plus à l’humain, sa condition, sa force, son tabou. Si seulement chacun de nous pouvait conscientiser la substantifique moelle de son être et éviter de se répandre comme les mauvaises herbes. L’homme est-il supposé vivre cette contradiction comme s’il vivait une aporie car il a l’extraordinaire prétention d’être cohérent ? La cohérence est un énorme leurre que nous impose Dieu. Il est difficile de faire autrement que de constater qu’il n’y a  pas d’un coté ceci et de l’autre cela, mais que tout homme est un tout, l’homme lui même est le produit d’un ensemble de naufrages et de fraudes, une série d’échecs et de réussites, de joies et de peines… Solitaires parmi les solitaires. C’est odieux, absolument abominable, cette torture à laquelle on soumet l’homme. Et il y a forcement un lien, ce qui unit les contraires ne peut venir que d’une certaine exaspération, comme les nôtres.

 contradiction

 

Isabelle franc rttr

Protégé par le droit d’auteur (voir les modalités <http://www.culture.uv.fr/cultupratiques/droits/protection.ht  // -tous droits réservés-Copyright ©- 2018

  • Eux aussi…

    Parfois, la langue est lourde de mensonges. D’inconséquences, aussi. Je tends l’oreille. L…
  • La balaçoire…

    L’humiliation est-elle une seconde nature ? Je vais écouter, sans argument, puis, m’éclips…
  • Voler…

    Depuis enfant, je m’attends toujours à ce que le pire puisse advenir, arriver, surgir. Un …
Charger d'autres articles liés
  • Eux aussi…

    Parfois, la langue est lourde de mensonges. D’inconséquences, aussi. Je tends l’oreille. L…
  • La balaçoire…

    L’humiliation est-elle une seconde nature ? Je vais écouter, sans argument, puis, m’éclips…
  • Voler…

    Depuis enfant, je m’attends toujours à ce que le pire puisse advenir, arriver, surgir. Un …
Charger d'autres écrits par handiparisperpignan
  • Eux aussi…

    Parfois, la langue est lourde de mensonges. D’inconséquences, aussi. Je tends l’oreille. L…
  • La balaçoire…

    L’humiliation est-elle une seconde nature ? Je vais écouter, sans argument, puis, m’éclips…
  • Voler…

    Depuis enfant, je m’attends toujours à ce que le pire puisse advenir, arriver, surgir. Un …
Charger d'autres écrits dans litterature
Les commentaires sont fermés.

Consulter aussi

Mais qui ?

Qui peut se prévaloir d’avoir raison ou tort dans le discours amoureux ? Il y a des tas de…