Accueil litterature La robe noire

La robe noire

0
2
151

L’image d’elle commence avec ce vêtement noir dont on ignore l’amplitude, et qui contraint le haut de son corps laissant dépasser des carrés de chair laiteuse. Elle se prête au jeu du regard…Elle retenait négligemment de sa main droite une mèche de ses longs cheveux ténébreux. Le regard tourné vers le sol ; de sa silhouette filiforme qui permet de la reconnaitre de loin il émerge un pas tremblant, cette hésitation-là, troublante et élégante, de ces femmes émanant de la bourgeoisie qui ont appris à contenir leur tristesse, à résister aux effluves de la mélancolie. Elles tentent à chaque instant d’entrelacer leurs impulsions et leurs envies, enfin, c’est donc ici, dans cet entre-deux, selon moi, que se niche tout dénouement ; Que peuvent-elles laissé dévoiler par leur voix, par leur regard, par leurs éclats de rire ? J’ignore pourquoi mais les gens n’entendent pas la force de leurs vagues…pour jouer dans leur cour il faut savoir emprunter leur allure, tout au plus entendre le rythme de leur silence qui s’engouffre entre leurs jambes.  C’est peut-être leur regard qui cadence l’oscillation. Faire de ce balancement l’incarnation

robe nire

 

ISABELLE FRANC RTTR

Protégé par le droit d’auteur (voir les modalités <http://www.culture.uv.fr/cultupratiques/droits/protection.ht  // -tous droits réservés-Copyright ©- 2019

  • Orthographe…

    Des fautes. Des pelotes de fautes d’orthographe… tout semble être parti à vau-l’eau depuis…
  • Frénésie

    Je voulais croire que j’étais comme tout le monde ; surtout m’imprégner et me convaincre d…
  • Incertitude du temps…

    Depuis quelques temps, chaque matin, je sens mon corps traverser par une énergie nouvelle.…
Charger d'autres articles liés
  • Orthographe…

    Des fautes. Des pelotes de fautes d’orthographe… tout semble être parti à vau-l’eau depuis…
  • Frénésie

    Je voulais croire que j’étais comme tout le monde ; surtout m’imprégner et me convaincre d…
  • Incertitude du temps…

    Depuis quelques temps, chaque matin, je sens mon corps traverser par une énergie nouvelle.…
Charger d'autres écrits par handiparisperpignan
  • Orthographe…

    Des fautes. Des pelotes de fautes d’orthographe… tout semble être parti à vau-l’eau depuis…
  • Frénésie

    Je voulais croire que j’étais comme tout le monde ; surtout m’imprégner et me convaincre d…
  • Incertitude du temps…

    Depuis quelques temps, chaque matin, je sens mon corps traverser par une énergie nouvelle.…
Charger d'autres écrits dans litterature

Laisser un commentaire

Consulter aussi

Et puis apres

S’il y a un mot que tu ne manies pas encore c’est négociable. Tu en ignores le sens profon…