Accueil litterature Un ou l’autre…

Un ou l’autre…

0
0
155

Un jour, je partirai. Je ne sais ni ou, ni quand, ni rien d’autre d’ailleurs, sauf qu’à force d’aimer ici et là, recevoir le mépris en retour, je suis devenue une errante de l’amour. bien sûr ce n’était ni mon ambition, ni mon désir, ni…A un moment tu décroches pour ne pas abimer tes ailes, user plus, user jusqu’au pont de non retour. O ces amoures devenues surannées, obsessions de vaincue, volutes immobiles qui ne cessent de hanter nos sens.

tirstesseIsabelle FRANC RTTR

Texte protégé

  • En fait…

    Et si tout avait été orchestré…à présent, je sais pourquoi je suis tombée sut toi ; ma pet…
  • lumineuse…

    Je me hâte d’écrire ces quelques lignes, furieuses, maladroites, pour pouvoir voir tes yeu…
  • Matin…

    Je me réveille. Ce matin, l’air est chaud. Ca y est, on dirait bien que l’été est là, inst…
Charger d'autres articles liés
  • En fait…

    Et si tout avait été orchestré…à présent, je sais pourquoi je suis tombée sut toi ; ma pet…
  • lumineuse…

    Je me hâte d’écrire ces quelques lignes, furieuses, maladroites, pour pouvoir voir tes yeu…
  • Matin…

    Je me réveille. Ce matin, l’air est chaud. Ca y est, on dirait bien que l’été est là, inst…
Charger d'autres écrits par handiparisperpignan
  • En fait…

    Et si tout avait été orchestré…à présent, je sais pourquoi je suis tombée sut toi ; ma pet…
  • lumineuse…

    Je me hâte d’écrire ces quelques lignes, furieuses, maladroites, pour pouvoir voir tes yeu…
  • Matin…

    Je me réveille. Ce matin, l’air est chaud. Ca y est, on dirait bien que l’été est là, inst…
Charger d'autres écrits dans litterature

Laisser un commentaire

Consulter aussi

Côté…

Je regarde la palette de couleurs pastels que tu déposes dans ma vie bien grise…parfois, c…