Accueil litterature Ce monde qui s’ouvre

Ce monde qui s’ouvre

0
2
183

Sur ces entrefaites, une dernière question…je vais être cash, je vais être directe, franche et sincère, car je ne sais pas être, ni vivre, autrement que comme ça, c’est ma nature. Et puis, en y réfléchissant bien,  il n’y a aucune honte, ni culpabilité à avoir de ce que l’on  peut ressentir pour une personne. Oui je ressens quelque chose de très fort pour toi. Pour reprendre les mots de mon voisin, tu es entré en moi, je n’y suis pour rien, et tu n’y peux rien. Mon apaisement est un reflet C’est ainsi. Il nous faut prendre la chose et l’accueillir telle qu’elle se présente à nous, non ? Jamais tu ne me feras croire que tu n’as pas ressenti cette onde de choc. Je me souviens de l’intensité de ton sourire, de la douceur de tes mots, et, aussi, de ce vertige que j’ai ressenti, quelque chose d’incontrôlable, quelque s’est ébranlée en moi.  Et, tout autant, du trouble qui s’est alors emparé de tout mon être. Et plus je contemplais tes attitudes, plus je fixais tes airs, et plus j’étais saisie, envahie par une sensation de douce chaleur. En entendant ta voix il me semble avoir reconnu ma nostalgie. Prends ma petite main dans la tienne et garde  la bien serrée.

monde

 ISABELLE FRANC RTTR

Protégé par le droit d’auteur (voir les modalités <http://www.culture.uv.fr/cultupratiques/droits/protection.ht  // -tous droits réservés-Copyright ©- 2019

 

  • La nuque…

    Il y a eu le coup de cœur. Puis, les balbutiements, la douceur des premiers regards échang…
  • Arbre rose…

    Est-ce que tu comptes pour quelqu’un ? Être quelqu’un pour un autre est essentiel. Savoir …
  • Au chapeau…

    Entre nous, il n’y avait que des choses vraies. A force de douter, on en vient à perdre le…
Charger d'autres articles liés
  • La nuque…

    Il y a eu le coup de cœur. Puis, les balbutiements, la douceur des premiers regards échang…
  • Arbre rose…

    Est-ce que tu comptes pour quelqu’un ? Être quelqu’un pour un autre est essentiel. Savoir …
  • Au chapeau…

    Entre nous, il n’y avait que des choses vraies. A force de douter, on en vient à perdre le…
Charger d'autres écrits par handiparisperpignan
  • La nuque…

    Il y a eu le coup de cœur. Puis, les balbutiements, la douceur des premiers regards échang…
  • Arbre rose…

    Est-ce que tu comptes pour quelqu’un ? Être quelqu’un pour un autre est essentiel. Savoir …
  • Au chapeau…

    Entre nous, il n’y avait que des choses vraies. A force de douter, on en vient à perdre le…
Charger d'autres écrits dans litterature

Laisser un commentaire

Consulter aussi

On a connu…

On a connu tant de choses….pas des choses ici et là, mais des choses indicibles, irréversi…