Accueil litterature En avant toute

En avant toute

0
2
176

Il y a des soirs au bord de la vie . Il n’y a pas le moindre souffle. Ce sont ces soirs où la lune pleure au dessus de l’immensité océanique Et si un jour vous n’avez plus de nouvelles, ne trouvez pas ceci normal s’il vous plaît. Veuillez vous inquiétez, vous questionnez. Le silence n a rien de normal. Comprenez que c’est une attitude de repli face à l’insupportable côté irrationnel des tableaux de la vie. Certains rejettent l idée de la mort pourtant c’est le seul endroit où rien ne semble suivre une logique implacable.

Chrysanthemum

 

Isabelle franc Rttr

Copyright

  • Tellement hâte

    J’ai tellement hâte de t’avoir à moi. Rien que pour moi. J’ai trop hâte également de m’end…
  • Quand la vie s’en va…

    Triste, amère, triste…à en mourir. Elles sont parties rejoindre les étoiles, deux dames, à…
  • La vie peut offrir…

    Oui, la vie peut nous offrir de bons moments qui finissent par la rendre acceptable. Il m’…
Charger d'autres articles liés
  • Tellement hâte

    J’ai tellement hâte de t’avoir à moi. Rien que pour moi. J’ai trop hâte également de m’end…
  • Quand la vie s’en va…

    Triste, amère, triste…à en mourir. Elles sont parties rejoindre les étoiles, deux dames, à…
  • La vie peut offrir…

    Oui, la vie peut nous offrir de bons moments qui finissent par la rendre acceptable. Il m’…
Charger d'autres écrits par handiparisperpignan
  • Tellement hâte

    J’ai tellement hâte de t’avoir à moi. Rien que pour moi. J’ai trop hâte également de m’end…
  • Quand la vie s’en va…

    Triste, amère, triste…à en mourir. Elles sont parties rejoindre les étoiles, deux dames, à…
  • La vie peut offrir…

    Oui, la vie peut nous offrir de bons moments qui finissent par la rendre acceptable. Il m’…
Charger d'autres écrits dans litterature

Laisser un commentaire

Consulter aussi

La chambre

On pourrait parfaitement avoir délaissé cet espace clos, la chambre,  le lit, les planches…