Accueil Non classé Sois forte

Sois forte

0
2
162

On m’a dit tant et tant de fois : « Que tu es forte ! D.ieu que tu dois l’aimer pour faire preuve d’autant de patience ». A quoi pensent-ils à ce moment-là ? Je ne réfléchis pas comme ça. Je ne me vois pas particulièrement surhumaine, certes, je garde l’espoir comme celles et ceux qui ont la foi. Celui-ci brûle au fond de moi telle la flamme intense d’une neuvaine. Je la sens des fois vaciller, tanguer, fluctuer…sans jamais s’éteindre.

bonbon

Isabelle franc Rttr

Copyright

 

 

 

 

 

 

 

 

Une analyse antivirale de cet e-mail a été effectuée par McAfee.

  • Le ravisement

    Il n’y a aucune trace de nous, pas de photographies jaunies, pas de souvenirs crépusculair…
  • Un nouveau corps

    Ce corps-là habiterait pour la première fois dans cet espace clos, sombre, feutré, arrondi…
  • Je regarde l’autre

    Il y a dans l’amour, la place nécessaire à l’accueil de l’autre, à sa différence, à sa ric…
Charger d'autres articles liés
  • Le ravisement

    Il n’y a aucune trace de nous, pas de photographies jaunies, pas de souvenirs crépusculair…
  • Un nouveau corps

    Ce corps-là habiterait pour la première fois dans cet espace clos, sombre, feutré, arrondi…
  • Je regarde l’autre

    Il y a dans l’amour, la place nécessaire à l’accueil de l’autre, à sa différence, à sa ric…
Charger d'autres écrits par handiparisperpignan
  • Le temps presse

    Le temps presse. Il faut prendre la parole autrement. Faire et refaire lez choses avec tou…
  • Et que fait on…

    Est-ce que tu imagines un instant l’effet que cela fait. Et d’un seul coup on …
  • Le cœur lourd

    J’ai le cœur lourd de l’interminable attente . Chaque jour je rêve de partir à…
Charger d'autres écrits dans Non classé

Laisser un commentaire

Consulter aussi

Ooh…

Qu’est-ce que j’ai pu imaginer comme truc au début…ce matin-là, où je me suis rendue à la …