Accueil litterature Par ailleurs…

Par ailleurs…

0
0
265

De toi, je ne sais pas encore grand chose. Je sais seulement que je souhaite t’apercevoir, vaporeuse, sur le chemin de tes rêves de vie, de liberté, de changement accomplis. J’aimerai, enfin, t’entrevoir accéder au bonheur éternel au delà de ces combats que tu mènes avec courage.

Amour

ISABELLE FRANC RTTR Protégé par le droit d’auteur (voir les modalités <http://www.culture.uv.fr/cultupratiques/droits/protection.ht  // -tous droits réservés-Copyright ©- 2019

 

  • Arbre rose…

    Est-ce que tu comptes pour quelqu’un ? Être quelqu’un pour un autre est essentiel. Savoir …
  • Au chapeau…

    Entre nous, il n’y avait que des choses vraies. A force de douter, on en vient à perdre le…
  • Assise…

    Là, dans ma solitude, le ciel rouge est délavé, les sentiments alignés se chuchotent, il e…
Charger d'autres articles liés
  • Arbre rose…

    Est-ce que tu comptes pour quelqu’un ? Être quelqu’un pour un autre est essentiel. Savoir …
  • Au chapeau…

    Entre nous, il n’y avait que des choses vraies. A force de douter, on en vient à perdre le…
  • Assise…

    Là, dans ma solitude, le ciel rouge est délavé, les sentiments alignés se chuchotent, il e…
Charger d'autres écrits par handiparisperpignan
  • Arbre rose…

    Est-ce que tu comptes pour quelqu’un ? Être quelqu’un pour un autre est essentiel. Savoir …
  • Au chapeau…

    Entre nous, il n’y avait que des choses vraies. A force de douter, on en vient à perdre le…
  • Assise…

    Là, dans ma solitude, le ciel rouge est délavé, les sentiments alignés se chuchotent, il e…
Charger d'autres écrits dans litterature

Laisser un commentaire

Consulter aussi

La cinquantaine…

Je viens à peine de dépasser la cinquantaine. Et la certitude que je ne suis plus de premi…