Accueil litterature C’est le bout du tunnel…

C’est le bout du tunnel…

0
3
156

Des sensations neuves et nouvelles, inédites, en veux-tu, en voilà. On ne revivra jamais ce temps des prémices… c’est tout simplement délicieux, exquis, toutes ces heures hors de l’ordinaire, parce qu’avec toi, tout devient révélation, je vais de découverte en découverte comme une chasse aux trésor. Que cette volonté d’affronter l’inconnu, à deux, ensemble, de partager un à venir commun ne dure pas trois temps, le premier celui d’une danse, puis de la distance, enfin de la révérence que l’on tire à bout de souffle…mais tout le temps de découvrir les richesses intérieures de l’autre, c’est pour cela que l’on ne se montre jamais à l’avance,  pour que la parenthèse ne se referme jamais, ca sert à pouvoir déambuler, aller à la dérive dans le dédale des moues taquines, des regards enjôleurs, c’est ainsi que les chose se répètent à chaque fois innovantes. Alors, je me perds. J’imagine que tu devais déjà gesticuler dans ma tête bien avant que nous nous approchions.

 impasse

ISABELLE FRANC RTTR Protégé par le droit d’auteur (voir les modalités <http://www.culture.uv.fr/cultupratiques/droits/protection.ht  // -tous droits réservés-Copyright ©- 2019

  • Eux aussi…

    Parfois, la langue est lourde de mensonges. D’inconséquences, aussi. Je tends l’oreille. L…
  • La balaçoire…

    L’humiliation est-elle une seconde nature ? Je vais écouter, sans argument, puis, m’éclips…
  • Voler…

    Depuis enfant, je m’attends toujours à ce que le pire puisse advenir, arriver, surgir. Un …
Charger d'autres articles liés
  • Eux aussi…

    Parfois, la langue est lourde de mensonges. D’inconséquences, aussi. Je tends l’oreille. L…
  • La balaçoire…

    L’humiliation est-elle une seconde nature ? Je vais écouter, sans argument, puis, m’éclips…
  • Voler…

    Depuis enfant, je m’attends toujours à ce que le pire puisse advenir, arriver, surgir. Un …
Charger d'autres écrits par handiparisperpignan
  • Eux aussi…

    Parfois, la langue est lourde de mensonges. D’inconséquences, aussi. Je tends l’oreille. L…
  • La balaçoire…

    L’humiliation est-elle une seconde nature ? Je vais écouter, sans argument, puis, m’éclips…
  • Voler…

    Depuis enfant, je m’attends toujours à ce que le pire puisse advenir, arriver, surgir. Un …
Charger d'autres écrits dans litterature

Laisser un commentaire

Consulter aussi

Et puis …

Et j’essaie, peut-être est-ce en vain, de faire quelque chose de cette histoire, la nôtre,…