Accueil litterature La lettre…

La lettre…

2
1
171

Enfin ! Je me suis posée entre deux manques de toi, c’est plus profond qu’une attente, et, je me suis octroyée ce précieux temps dont on dispose si rarement…In fine, je te l’ai écrite cette lettre qui te regarde de très près… j’ai fini par poser sur la feuille blanche ces papillons que j’ai dans le ventre. J’avais tellement envie de faire table rase de passé caoutchouc. Le fustiger à grand coup d’énergie belliqueuse qui foudroie sur place. Moi, j’étais pleine de cette énergie-là, prête à embraser. Sept mois, 19 jours et quelques heures, c’est le temps qu’il m’aura fallu pour donner vie  à ces remous…ouvrir les bras sans controverse à toutes ces guerres intérieures,  à tout ce qui venait de toi. Tu es ce ciel étrange qui m’attire. Après coup, j’ai ressenti une telle libération …je n’éprouve aucune honte à l’avoir écrite. Bien sûr toi, le destinataire, tu ne la liras pas ; je ne te la montrerai pas. Je ne dis pas qu’il n’est pas un jour envisageable que je t’en parle

miroir

ISABELLE FRANC RTTR Protégé par le droit d’auteur (voir les modalités

  • Ego…

    Je sais qu’il existe de ces regards-là, rares, mais capables de déchiffrer et déverrouille…
  • Inside

    Encore maintenant, énormément de rêves m’assaillent au quotidien, ils sont des milliers à …
  • Les vagues…

    Les vagues. Les chagrins, certains préfèrent les dire. Les exprimer. Les exposer. Parler d…
Charger d'autres articles liés
  • Ego…

    Je sais qu’il existe de ces regards-là, rares, mais capables de déchiffrer et déverrouille…
  • Inside

    Encore maintenant, énormément de rêves m’assaillent au quotidien, ils sont des milliers à …
  • Les vagues…

    Les vagues. Les chagrins, certains préfèrent les dire. Les exprimer. Les exposer. Parler d…
Charger d'autres écrits par handiparisperpignan
  • Ego…

    Je sais qu’il existe de ces regards-là, rares, mais capables de déchiffrer et déverrouille…
  • Inside

    Encore maintenant, énormément de rêves m’assaillent au quotidien, ils sont des milliers à …
  • Les vagues…

    Les vagues. Les chagrins, certains préfèrent les dire. Les exprimer. Les exposer. Parler d…
Charger d'autres écrits dans litterature

2 Commentaires

  1. rougepolar

    22 novembre 2019 à 8 h 37 min

    Très bel article … très belle lettre j’en suis certaine

    Dernière publication sur Rougepolar : Croire intelligemment, une nécessité !

    Répondre

    • handiparisperpignan

      25 novembre 2019 à 21 h 17 min

      merci bichette

      Répondre

Laisser un commentaire

Consulter aussi

C’est le chant de la vie

  Je ré ouvre les cieux. Et je referme les affres des blessures. Il a beau avoir dit,…