Accueil litterature Et puis quoi ?

Et puis quoi ?

0
2
125

Et puis, j’ai construit ma vie comme l’oiseau fait son nid, jour après jour, méticuleusement, dans la fragilité de chaque hiver, j’ai grandi, je suis devenue une femme, j’ai appris le courage, celui d’être soi-même, de ne pas avoir peur  ni des on-dit ni de ses émotions, de défendre ses propres certitudes, de tenir tête,  larguer les influences…J’ai eu l’instinct de savoir ce qui était profitable pour moi, pour  cela, je me sus détachée, j’ai appris à le faire quand cela s’avérait nécessaire…je n’ai plus pleur de rompre ces cercles vicieux ; désormais, je dis les choses telles que je les ressens et non pas telles qu’on attend  que je les dise…c’est ce j’ai acquis de plus précieux :  cette liberté de parole…inestimable à mes yeux.

 

 verdict

ISABELLE FRANC RTTR Protégé par le droit d’auteur (voir les modalités <http://www.culture.uv.fr/cultupratiques/droits/protection.ht  // -tous droits réservés-Copyright ©- 2019-11-02

 

  • J’ai pris…

    Ô, j’ai pris conscience comme je peux aimer tes espaces silencieux. Chaque fois que nous d…
  • Et si…

    Et si, par malheur, je me tais, je ne pourrais plus ni crier, ni avancer ; je recevrais le…
  • Et pourquoi ?

    Et pourquoi, quand je suis seule, je pense à la chaleur de tes bras qui tisse autour de mo…
Charger d'autres articles liés
  • J’ai pris…

    Ô, j’ai pris conscience comme je peux aimer tes espaces silencieux. Chaque fois que nous d…
  • Et si…

    Et si, par malheur, je me tais, je ne pourrais plus ni crier, ni avancer ; je recevrais le…
  • Et pourquoi ?

    Et pourquoi, quand je suis seule, je pense à la chaleur de tes bras qui tisse autour de mo…
Charger d'autres écrits par handiparisperpignan
  • J’ai pris…

    Ô, j’ai pris conscience comme je peux aimer tes espaces silencieux. Chaque fois que nous d…
  • Et si…

    Et si, par malheur, je me tais, je ne pourrais plus ni crier, ni avancer ; je recevrais le…
  • Et pourquoi ?

    Et pourquoi, quand je suis seule, je pense à la chaleur de tes bras qui tisse autour de mo…
Charger d'autres écrits dans litterature

Laisser un commentaire

Consulter aussi

Fantasmer c’est quoi ?

L’amour fantasmé vaut bien mieux que l’amour vécu. Ne pas passer à l’act…