Accueil litterature Comment, dis ?

Comment, dis ?

0
2
172

Comment aurais-je pu avoir le culot de douter que cela finirait par devenir une réalité ? Certes, j’en avais plus que le vague pressentiment : la quasi-certitude. Combien de temps avons-nous mis avant de nous avouer cette attirance ? C’est dans ce regard qui me transperçait de tout côté, que j’ai pu lire en premier que l’amour allait construire son nid ici … J’avais peur de ne pas être à la hauteur, que tu me trouves sans saveur, timide, stupide, et bête, je sais comme je peux être impressionnable, des fois. J’avais peur que tu t’ennuies avec moi, j’avais peur d’en souffrir, moi, qui n’ai cumulé dans mon existence que de vaines promesses, des illusions, des séries de catastrophes…Alors j’ai édifié des barricades ; je reconnais avoir eu tort, et pour cela je devrais probablement présenter des excuses. J’ignorais que l’amour jour après jour creuse son chemin indépendamment de toutes circonstances. Il n’a que faire, lui, des obligations. Quand il frappe, il cogne fort…Et je ne veux pas oublier les sourires, pourtant cela m’arrive. Au premier trou cela m’a fait tout drôle. Une impression que je ne connaissais pas. Pour tout vous dire, j’ai pris peur. Il y a des  mots de trop, des silences qui n’en sont pas, qui ne ressemblent à rien de ce que l’on connaît parce derrière il y a ce qui est écrit, avant, et que l’on ne voit pas. Je ne sais pas me mettre en valeur. Tout ce que je sais c’est je ne fais jamais ce qu’il faut ; ca, je crois l’avoir compris. Malheureusement, cela ne m’est guère d’une grande utilité. Tout simplement parce que je sais que tu fais semblant de ne pas me voir…moi, j’attends, je patiente, car je sais tout ce que tu vas m’apprendre.

 miroir

 

ISABELLE FRANC RTTR Protégé par le droit d’auteur (voir les modalités <http://www.culture.uv.fr/cultupratiques/droits/protection.ht  // -tous droits réservés-Copyright ©- 2019-11-02

 

  • Frénésie

    Je voulais croire que j’étais comme tout le monde ; surtout m’imprégner et me convaincre d…
  • Incertitude du temps…

    Depuis quelques temps, chaque matin, je sens mon corps traverser par une énergie nouvelle.…
  • Dire et raconter

    Je raconterai la nuit ; Je raconterai le bleu de rêves. C’est toujours à peu de choses prè…
Charger d'autres articles liés
  • Frénésie

    Je voulais croire que j’étais comme tout le monde ; surtout m’imprégner et me convaincre d…
  • Incertitude du temps…

    Depuis quelques temps, chaque matin, je sens mon corps traverser par une énergie nouvelle.…
  • Dire et raconter

    Je raconterai la nuit ; Je raconterai le bleu de rêves. C’est toujours à peu de choses prè…
Charger d'autres écrits par handiparisperpignan
  • Frénésie

    Je voulais croire que j’étais comme tout le monde ; surtout m’imprégner et me convaincre d…
  • Incertitude du temps…

    Depuis quelques temps, chaque matin, je sens mon corps traverser par une énergie nouvelle.…
  • Dire et raconter

    Je raconterai la nuit ; Je raconterai le bleu de rêves. C’est toujours à peu de choses prè…
Charger d'autres écrits dans litterature

Laisser un commentaire

Consulter aussi

Je sais

Je ne sais pas si j’aurais encore suffisamment de temps pour lui donner tout ce débordemen…