Accueil litterature Sûre et certaine…

Sûre et certaine…

0
1
126

Pour sûr, elle avait ce genre de regard-là, celui qui te fait défaillir, basculer dans un autre monde. Et celui qui fait que les jours et les nuits s’entrechoquent, s’inversent pour de bon…et puisque tu ne peux me donner ce que j’attends de toi, alors, je me dois d’oublier. Puisque je te vois si attaché aux apparences, je ne fais que les garder saines et sauves, pour toi, comprends-le. Je suis une fille de l’authenticité, de la sincérité, de la transparence. Je peux te dire que malgré la force de ce que je ressens, j’y arriverai.

 

 seule

 

ISABELLE FRANC RTTR Protégé par le droit d’auteur (voir les modalités <http://www.culture.uv.fr/cultupratiques/droits/protection.ht  // -tous droits réservés-Copyright ©- 2019-11-02

 

 

  • Arbre rose…

    Est-ce que tu comptes pour quelqu’un ? Être quelqu’un pour un autre est essentiel. Savoir …
  • Au chapeau…

    Entre nous, il n’y avait que des choses vraies. A force de douter, on en vient à perdre le…
  • Assise…

    Là, dans ma solitude, le ciel rouge est délavé, les sentiments alignés se chuchotent, il e…
Charger d'autres articles liés
  • Arbre rose…

    Est-ce que tu comptes pour quelqu’un ? Être quelqu’un pour un autre est essentiel. Savoir …
  • Au chapeau…

    Entre nous, il n’y avait que des choses vraies. A force de douter, on en vient à perdre le…
  • Assise…

    Là, dans ma solitude, le ciel rouge est délavé, les sentiments alignés se chuchotent, il e…
Charger d'autres écrits par handiparisperpignan
  • Arbre rose…

    Est-ce que tu comptes pour quelqu’un ? Être quelqu’un pour un autre est essentiel. Savoir …
  • Au chapeau…

    Entre nous, il n’y avait que des choses vraies. A force de douter, on en vient à perdre le…
  • Assise…

    Là, dans ma solitude, le ciel rouge est délavé, les sentiments alignés se chuchotent, il e…
Charger d'autres écrits dans litterature

Laisser un commentaire

Consulter aussi

Parce que grandir…

Toi, seul, es capable de  m’amener là. Il faut continuer à aimer, à croire en l’amou…