Accueil litterature Une chose est certaine

Une chose est certaine

0
0
75

Ce fut ceci l’essentiel…Au milieu de la cohue, un homme est apparu. Au fil des jours, il a pris une place première ai sein de ma sphère. Parce qu’il est celui que mon cœur a élu, choisi, celui que l’on m’adjure de chérir, d’enlacer, de veiller…celui capable de faire incliner ma tête et ma raison, en signe d’allégeance. Auprès de lui, ici, l’impatiente, c’est moi.

J’écris un petit mot aux allures de non honte qui demande ses stigmates. Je crois que je te dois bien cela. Merci de m’avoir donné tant de si francs sourires. Merci de m’avoir fait encore grandir. J’avoue que je n’ai simplement pas envie que tout ceci s’arrête là….Merci de m’avoir accordé autant de confiance, autant de dignité et d’humanité. J’ai fait de la place à son doute, c’était enfantin tellement naturel…Je ne sais pas quelle magie tu pratiques sur mon âme.

Une chose est certaine, c’est que la transformation a bel et bien commencée avec toi, le jour de notre rencontre. Elle gisait au fond de moi telle une larve.

 unnamed

 

Isabelle Franc Rttr

Prenez soin de vous

  • A partir de …

    A partir de quoi se raconte notre histoire ? Tant de fois j’ai fait preuve de fermeté à to…
  • Soie et satin…

    C’était le dernier jour de l’été, aussi jour de mémoire, et j’ai pensé à t’écrire pour te …
  • Aux aurores…

    Aux aurores, moi, j’arrivais des jardins de mon père. Je me souviens que je portais cette …
Charger d'autres articles liés
  • A partir de …

    A partir de quoi se raconte notre histoire ? Tant de fois j’ai fait preuve de fermeté à to…
  • Soie et satin…

    C’était le dernier jour de l’été, aussi jour de mémoire, et j’ai pensé à t’écrire pour te …
  • Aux aurores…

    Aux aurores, moi, j’arrivais des jardins de mon père. Je me souviens que je portais cette …
Charger d'autres écrits par handiparisperpignan
  • A partir de …

    A partir de quoi se raconte notre histoire ? Tant de fois j’ai fait preuve de fermeté à to…
  • Soie et satin…

    C’était le dernier jour de l’été, aussi jour de mémoire, et j’ai pensé à t’écrire pour te …
  • Aux aurores…

    Aux aurores, moi, j’arrivais des jardins de mon père. Je me souviens que je portais cette …
Charger d'autres écrits dans litterature

Laisser un commentaire

Consulter aussi

Découvrir…

Débuter une histoire, c’est toujours le moment le plus intense. ô, que ta voix ne cesse de…