Accueil litterature Un jour, je disais….

Un jour, je disais….

0
0
90

Un jour j’apprendrais qu’il est nécessaire de  traverser ce contre soi, qu’il faut traverser cette obscurité pour contempler un autre commencement. On mûrit ainsi, en ayant atteint ce regard critique envers nous-même, capacité de rire de soi…

Le contraire d’une rupture amoureuse…J’essaie d’avoir cette distance vis à vis de ce qui m’entoure mais souvent c’est une valse dont le tempo s’accélère, s’accélère….  A vous étourdir.

 

art colorful painting girl ear and paper background.

 

Isabelle Franc Rttr

Prenez soin de vous

  • A partir de …

    A partir de quoi se raconte notre histoire ? Tant de fois j’ai fait preuve de fermeté à to…
  • Soie et satin…

    C’était le dernier jour de l’été, aussi jour de mémoire, et j’ai pensé à t’écrire pour te …
  • Aux aurores…

    Aux aurores, moi, j’arrivais des jardins de mon père. Je me souviens que je portais cette …
Charger d'autres articles liés
  • A partir de …

    A partir de quoi se raconte notre histoire ? Tant de fois j’ai fait preuve de fermeté à to…
  • Soie et satin…

    C’était le dernier jour de l’été, aussi jour de mémoire, et j’ai pensé à t’écrire pour te …
  • Aux aurores…

    Aux aurores, moi, j’arrivais des jardins de mon père. Je me souviens que je portais cette …
Charger d'autres écrits par handiparisperpignan
  • A partir de …

    A partir de quoi se raconte notre histoire ? Tant de fois j’ai fait preuve de fermeté à to…
  • Soie et satin…

    C’était le dernier jour de l’été, aussi jour de mémoire, et j’ai pensé à t’écrire pour te …
  • Aux aurores…

    Aux aurores, moi, j’arrivais des jardins de mon père. Je me souviens que je portais cette …
Charger d'autres écrits dans litterature

Laisser un commentaire

Consulter aussi

Je me livre…

Je me livre à une confidence. La gamine que j’étais n’osait pas entrer seule dans un magas…