Accueil litterature L’avancée

L’avancée

2
3
359

J’avançais parfois vers mon à venir, fière et résolue à en découdre. Les corps sensibles s’entrechoquent devant les vitrines où sont étalés les espoirs et autres desirs. La vanité empêche d’entrer par la grande porte. On choisit très souvent la porte dérobée de côté. J’aimerais parfois suspendre ma fragilité à votre bras. Et c’est précisément ce que je tente de faire pas à pas.

place

Isabelle franc Rttr

 

  • Rêve….

    J’ai encore rêvé de toi Mise à nu, par ton silence. Je cherche par tous les moyens à…
  • Perdre…

    Des amoures perdues dont personne n’ose dire qu’elles ont bel et bien existees…
  • Je souffle…

    J’ai réalisé, tout est bon pour se moquer de moi. Le moindre faux pas est sanctionné…
Charger d'autres articles liés
  • Rêve….

    J’ai encore rêvé de toi Mise à nu, par ton silence. Je cherche par tous les moyens à…
  • Perdre…

    Des amoures perdues dont personne n’ose dire qu’elles ont bel et bien existees…
  • Je souffle…

    J’ai réalisé, tout est bon pour se moquer de moi. Le moindre faux pas est sanctionné…
Charger d'autres écrits par handiparisperpignan
  • Rêve….

    J’ai encore rêvé de toi Mise à nu, par ton silence. Je cherche par tous les moyens à…
  • Perdre…

    Des amoures perdues dont personne n’ose dire qu’elles ont bel et bien existees…
  • Je souffle…

    J’ai réalisé, tout est bon pour se moquer de moi. Le moindre faux pas est sanctionné…
Charger d'autres écrits dans litterature

2 Commentaires

  1. dj34450

    26 décembre 2020 à 17 h 31 min

    « … les vitrines où sont étalés les espoirs et autres désirs. »
    Oui, espoirs vains, et désirs inassouvis.
    La consommation s’expose, séduit puis déçoit…
    Un jour le placard est plein d’illusions perdues, de bonheurs mensongers.
    Puis la Planète s’essouffle, se fatigue, s’épuise… et l’Homme étonné ne sait pas quoi faire pour être heureux.

    bien amicalement

    Dernière publication sur Vie intérieure : Entre action et méditation...

    Répondre

    • handiparisperpignan

      28 décembre 2020 à 20 h 56 min

      Oui, évidemment…merci de votre retour

      Répondre

Laisser un commentaire

Consulter aussi

M’attendre

C’est une étrange sensation…Quand j’étais petite, personne ne me répétait « fais attention…