Accueil litterature Inévitable !

Inévitable !

0
1
102

Certains sentiments jaillissent en un instant dans l’entrebâillement inévitable d’un regard. Un matin où tout va basculer. On sait juste l’évidence, l’autre va tenir une place de choix dans notre vie. On n’ose jamais s’avouer ces vérités-là qui trahissent notre cœur. Je sais. J’ai compris la suite, mais, toi, tu sembles vouloir qu’il en soit autrement. Tu as peur de la houle, des flots à contre-courant, des remous que provoque la vulnérabilité. Tu te demandes quel peut-être cette tempête qui bouscule le vide, qui arrache les racines, qui plonge notre corps dans ces sables mouvants. Il y a aussi, dans tes silences, ces sanglots que tu retiens. Je sens les larmes auxquelles tu t’agrippes.

face

ISABELLE FRANC RTTR

 Prenez soin de vous

Protégé par le droit d’auteur (voir les modalités <http://www.culture.uv.fr/cultupratiques/droits/protection.ht  // -tous droits réservés

  • En fait…

    Et si tout avait été orchestré…à présent, je sais pourquoi je suis tombée sut toi ; ma pet…
  • lumineuse…

    Je me hâte d’écrire ces quelques lignes, furieuses, maladroites, pour pouvoir voir tes yeu…
  • Matin…

    Je me réveille. Ce matin, l’air est chaud. Ca y est, on dirait bien que l’été est là, inst…
Charger d'autres articles liés
  • En fait…

    Et si tout avait été orchestré…à présent, je sais pourquoi je suis tombée sut toi ; ma pet…
  • lumineuse…

    Je me hâte d’écrire ces quelques lignes, furieuses, maladroites, pour pouvoir voir tes yeu…
  • Matin…

    Je me réveille. Ce matin, l’air est chaud. Ca y est, on dirait bien que l’été est là, inst…
Charger d'autres écrits par handiparisperpignan
  • En fait…

    Et si tout avait été orchestré…à présent, je sais pourquoi je suis tombée sut toi ; ma pet…
  • lumineuse…

    Je me hâte d’écrire ces quelques lignes, furieuses, maladroites, pour pouvoir voir tes yeu…
  • Matin…

    Je me réveille. Ce matin, l’air est chaud. Ca y est, on dirait bien que l’été est là, inst…
Charger d'autres écrits dans litterature

Laisser un commentaire

Consulter aussi

ce premier regard

Ce ne fut pas au premier regard, ne me demandez pas pourquoi, je ne sais pas. C’est surven…