Accueil litterature La nature…

La nature…

0
3
118

Je n’ai jamais gravé mon prénom, et celui de mon amoureux dans l’écorce d’un arbre…j’aurais dû ! Il est indispensable de savoir prendre le temps de se ressourcer ! Et cela procure un bien fou de se promener dans la nature. Cela est nécessaire à tout être humain. Rien que d’écouter le souffle de la vie, nous permet de nous reconnecter à notre enfant intérieur. Renouer ce dialogue avec lui. C’est une sensation particulière de le laisser traverser notre vie, et, laisser cette énergie pénétrer nos rêves d’antan, comme nos émerveillements à venir. Tout ce que j’entends dans ce silence me fascine, m’émeut.

 images (9)

ISABELLE FRANC RTTR

 Prenez soin de vous

Protégé par le droit d’auteur (voir les modalités <http://www.culture.uv.fr/cultupratiques/droits/protection.ht  // -tous droits réservés

 

 

  • Orthographe…

    Des fautes. Des pelotes de fautes d’orthographe… tout semble être parti à vau-l’eau depuis…
  • Frénésie

    Je voulais croire que j’étais comme tout le monde ; surtout m’imprégner et me convaincre d…
  • Incertitude du temps…

    Depuis quelques temps, chaque matin, je sens mon corps traverser par une énergie nouvelle.…
Charger d'autres articles liés
  • Orthographe…

    Des fautes. Des pelotes de fautes d’orthographe… tout semble être parti à vau-l’eau depuis…
  • Frénésie

    Je voulais croire que j’étais comme tout le monde ; surtout m’imprégner et me convaincre d…
  • Incertitude du temps…

    Depuis quelques temps, chaque matin, je sens mon corps traverser par une énergie nouvelle.…
Charger d'autres écrits par handiparisperpignan
  • Orthographe…

    Des fautes. Des pelotes de fautes d’orthographe… tout semble être parti à vau-l’eau depuis…
  • Frénésie

    Je voulais croire que j’étais comme tout le monde ; surtout m’imprégner et me convaincre d…
  • Incertitude du temps…

    Depuis quelques temps, chaque matin, je sens mon corps traverser par une énergie nouvelle.…
Charger d'autres écrits dans litterature

Laisser un commentaire

Consulter aussi

Sans fin

Notre marge de manœuvre est bien faible, croyez-moi. Alors il ne faut pas hésiter à pointe…