Accueil litterature L’heure…

L’heure…

0
3
220

Enfin, l’heure va sonner ! Entre nos attirances respectives, la sienne et la mienne, nous savons avec pertinence qu’il se passera quelque chose. C’est désormais devenu une certitude. Dans nos regards, nos corps se sont parlés. Je souris car j’ignorais qu’un seul regard de toi pouvait inéluctablement border mes dérives. Puis, j’ai consenti à parler cette langue commune infligée qui nous relie. Ce sont nos blessures qui nous ont fait nous rencontrer, pas le hasard. Comme j’ai hâte de voir où nous mène cette rencontre.

 

 vert

ISABELLE FRANC RTTR

 Prenez soin de vous

Protégé par le droit d’auteur (voir les modalités <http://www.culture.uv.fr/cultupratiques/droits/protection.ht  // -tous droits réservés

 

  • On dit…

    On dit que …on dit que je suis un vieux pervers narcissique, impuissant et dominateu…
  • Pliures…

    L’être humain est ainsi, sa nature faite telle que : notre besoin d’être aimé et reconnu e…
  • Sol y sombra

     Je m’écarte du bavardage des uns et des médisances des autres. Je me suis réfugiée dans l…
Charger d'autres articles liés
  • On dit…

    On dit que …on dit que je suis un vieux pervers narcissique, impuissant et dominateu…
  • Pliures…

    L’être humain est ainsi, sa nature faite telle que : notre besoin d’être aimé et reconnu e…
  • Sol y sombra

     Je m’écarte du bavardage des uns et des médisances des autres. Je me suis réfugiée dans l…
Charger d'autres écrits par handiparisperpignan
  • On dit…

    On dit que …on dit que je suis un vieux pervers narcissique, impuissant et dominateu…
  • Pliures…

    L’être humain est ainsi, sa nature faite telle que : notre besoin d’être aimé et reconnu e…
  • Sol y sombra

     Je m’écarte du bavardage des uns et des médisances des autres. Je me suis réfugiée dans l…
Charger d'autres écrits dans litterature

Laisser un commentaire

Consulter aussi

Unique

Et je reste là avec mes désirs rassemblés dans un espoir. J’attends qu’ils se …