Accueil litterature Ego…et chaos.

Ego…et chaos.

0
3
94

Ego et chaos…J’ai fini par réaliser pourquoi j’attends de toi un œil réformé et un esprit rebelle. Etre différente me rend ni meilleure, ni plus mauvaise que quelqu’un d’autre, j’ai dû simplement accepter une vérité autre, vérité que je suis seule à vivre, et, qui implique de faire face à d’autres contraintes, que vous ne connaissez pas, et d’autres combats propres à moi. Personne, mis à part moi, n’a la possibilité d’exécuter ce renoncement à mes certitudes, cet effacement de mon égo, en donnant tout son poids légitime à ce confinement intérieur. Je ne raconte pas ici un enfer mais la traversée qui mène aux mille soleils d’une vérité.

 images

ISABELLE FRANC RTTR

 Prenez soin de vous

Protégé par le droit d’auteur (voir les modalités <http://www.culture.uv.fr/cultupratiques/droits/protection.ht  // -tous droits réservés

  • Rêve….

    J’ai encore rêvé de toi Mise à nu, par ton silence. Je cherche par tous les moyens à…
  • Perdre…

    Des amoures perdues dont personne n’ose dire qu’elles ont bel et bien existees…
  • Je souffle…

    J’ai réalisé, tout est bon pour se moquer de moi. Le moindre faux pas est sanctionné…
Charger d'autres articles liés
  • Rêve….

    J’ai encore rêvé de toi Mise à nu, par ton silence. Je cherche par tous les moyens à…
  • Perdre…

    Des amoures perdues dont personne n’ose dire qu’elles ont bel et bien existees…
  • Je souffle…

    J’ai réalisé, tout est bon pour se moquer de moi. Le moindre faux pas est sanctionné…
Charger d'autres écrits par handiparisperpignan
  • Rêve….

    J’ai encore rêvé de toi Mise à nu, par ton silence. Je cherche par tous les moyens à…
  • Perdre…

    Des amoures perdues dont personne n’ose dire qu’elles ont bel et bien existees…
  • Je souffle…

    J’ai réalisé, tout est bon pour se moquer de moi. Le moindre faux pas est sanctionné…
Charger d'autres écrits dans litterature

Laisser un commentaire

Consulter aussi

Douteuse…

Avec les mêmes doutes, je me lève chaque aurore. Et je contemple la pâleur du matin et ses…