Accueil litterature Orgueil…

Orgueil…

0
3
101

Et j’ai eu tellement de fois envie d’ailleurs…L’humeur du crépuscule n’est pas follement gaie. J’ai peur de ne pas tenir le choc. Je suis prise d’une lassitude, éreintée, tellement, et triste. J’aurais envie de disparaitre, pour de vrai, quitter ce monde artificiel, inhumain dans lequel je me noie. Il m’arrive parfois de penser que je n’ai plus rien à arranger avec la vie d’ici. Je pense avoir donné mon maximum. Loyale et fidèle, j’ai souvent été décontenancée par les claques que l’on me retournait. Ces déceptions qui s’entremêlent sans jamais alléger quoi que ce soit. Chacune d’elles soulèvent en moi une tempête, ravivent un immense trouble. Les seuls, au fond qui enracinent nos âmes à ces sables mouvants. Avec hâte, viens à ma fenêtre, casse la vitre et entre… J’ai tellement observé les hommes faire preuve d’orgueil, de démesure, de présomption etc…

74664578_10221401565057138_2148263300528340992_n

ISABELLE FRANC RTTR

 Prenez soin de vous

Protégé par le droit d’auteur (voir les modalités <http://www.culture.uv.fr/cultupratiques/droits/protection.ht  // -tous droits réservés

 

  • A partir de …

    A partir de quoi se raconte notre histoire ? Tant de fois j’ai fait preuve de fermeté à to…
  • Soie et satin…

    C’était le dernier jour de l’été, aussi jour de mémoire, et j’ai pensé à t’écrire pour te …
  • Aux aurores…

    Aux aurores, moi, j’arrivais des jardins de mon père. Je me souviens que je portais cette …
Charger d'autres articles liés
  • A partir de …

    A partir de quoi se raconte notre histoire ? Tant de fois j’ai fait preuve de fermeté à to…
  • Soie et satin…

    C’était le dernier jour de l’été, aussi jour de mémoire, et j’ai pensé à t’écrire pour te …
  • Aux aurores…

    Aux aurores, moi, j’arrivais des jardins de mon père. Je me souviens que je portais cette …
Charger d'autres écrits par handiparisperpignan
  • A partir de …

    A partir de quoi se raconte notre histoire ? Tant de fois j’ai fait preuve de fermeté à to…
  • Soie et satin…

    C’était le dernier jour de l’été, aussi jour de mémoire, et j’ai pensé à t’écrire pour te …
  • Aux aurores…

    Aux aurores, moi, j’arrivais des jardins de mon père. Je me souviens que je portais cette …
Charger d'autres écrits dans litterature

Laisser un commentaire

Consulter aussi

Parce que…

Parce que je crois n’avoir de ma vie aimer quelqu’un d’aussi près. Même …