Celleux..

0
2
86

Derrière les guirlandes de couleurs vives, il m’arrive de penser à ces amants, peu nombreux, qui ne m’ont pas toujours voulu que du bien. A celleux qui ont eu des attitudes différentes, qui ont fait le choix de m’ignorer, parfois. Pourquoi penser à eux en particulier à cette heure si avancée de mon chemin de vie ? Je ne sais pas. Est-ce encore possible que l’on dise les choses en toute franchise sans trucage ? J’en viens à douter. La vie est ainsi créée qu’elle ne vaut rien sans ses rêves…et puis elle sort des rails. De fait il y a ces chemins de traverse vers lesquels on nous traîne, on s’efforce de tenir, on essaye de supporter, et plus encore. On ne dit pas les choses comme ça.

 images (19)

ISABELLE FRANC RTTR

 Prenez soin de vous

Protégé par le droit d’auteur (voir les modalités <http://www.culture.uv.fr/cultupratiques/droits/protection.ht  // -tous droits réservés

  • A partir de …

    A partir de quoi se raconte notre histoire ? Tant de fois j’ai fait preuve de fermeté à to…
  • Soie et satin…

    C’était le dernier jour de l’été, aussi jour de mémoire, et j’ai pensé à t’écrire pour te …
  • Aux aurores…

    Aux aurores, moi, j’arrivais des jardins de mon père. Je me souviens que je portais cette …
Charger d'autres articles liés
  • A partir de …

    A partir de quoi se raconte notre histoire ? Tant de fois j’ai fait preuve de fermeté à to…
  • Soie et satin…

    C’était le dernier jour de l’été, aussi jour de mémoire, et j’ai pensé à t’écrire pour te …
  • Aux aurores…

    Aux aurores, moi, j’arrivais des jardins de mon père. Je me souviens que je portais cette …
Charger d'autres écrits par handiparisperpignan
  • A partir de …

    A partir de quoi se raconte notre histoire ? Tant de fois j’ai fait preuve de fermeté à to…
  • Soie et satin…

    C’était le dernier jour de l’été, aussi jour de mémoire, et j’ai pensé à t’écrire pour te …
  • Aux aurores…

    Aux aurores, moi, j’arrivais des jardins de mon père. Je me souviens que je portais cette …
Charger d'autres écrits dans litterature

Laisser un commentaire

Consulter aussi

De ce bel inconnu

Il me parait bien difficile de renouer après tant d’années, de nombreuses du reste, …