Perdre…

0
3
76

Des amoures perdues dont personne n’ose dire qu’elles ont bel et bien existees, etees des étreintes. . Te fixer jusqu à ce que tes yeux se baissent à nouveau. Quand on se met à parler de l’amour, de cet amour qui ose tout, on pénétre l’espace de l’autre. Chaque jour, ta lumière inonde mon chemin de douceur. Il y a dans sa verticalité tellement d’émotions orphelines..je suis en train d’ouvrir la voix.

feu

Isabelle franc Rttr

Copyright 2021

  • A partir de …

    A partir de quoi se raconte notre histoire ? Tant de fois j’ai fait preuve de fermeté à to…
  • Soie et satin…

    C’était le dernier jour de l’été, aussi jour de mémoire, et j’ai pensé à t’écrire pour te …
  • Aux aurores…

    Aux aurores, moi, j’arrivais des jardins de mon père. Je me souviens que je portais cette …
Charger d'autres articles liés
  • A partir de …

    A partir de quoi se raconte notre histoire ? Tant de fois j’ai fait preuve de fermeté à to…
  • Soie et satin…

    C’était le dernier jour de l’été, aussi jour de mémoire, et j’ai pensé à t’écrire pour te …
  • Aux aurores…

    Aux aurores, moi, j’arrivais des jardins de mon père. Je me souviens que je portais cette …
Charger d'autres écrits par handiparisperpignan
  • A partir de …

    A partir de quoi se raconte notre histoire ? Tant de fois j’ai fait preuve de fermeté à to…
  • Soie et satin…

    C’était le dernier jour de l’été, aussi jour de mémoire, et j’ai pensé à t’écrire pour te …
  • Aux aurores…

    Aux aurores, moi, j’arrivais des jardins de mon père. Je me souviens que je portais cette …
Charger d'autres écrits dans litterature

Laisser un commentaire

Consulter aussi

Je suis…

Je suis une humaine qui entend le vent insuffler l’air chaud des mots non-aboutis, des cho…