Accueil litterature Entendre, écouter…

Entendre, écouter…

0
1
110

Je passerai tellement d’heures à t’écouter, que toi et ton mutisme…De ton silence j’ai consenti à faire un vent d’espoir. Et je le laisse s’engouffrer dans mes sommeils ; je me demande ce qui pourrait bien rompre cette intimité. J’observe chaque moue de tes lèvres quand te prends un de ces fous rires mémorables, inoubliables qui nous assemblent. Moi, j’ose chuchoter à ton oreille l’histoire de la naissance de nos vibrations à l’unisson. Je ne sens ni la force, ni le poids, ni l’épaisseur des premières mains qui ont aplati mon corps. Peut-être devrais-je aussi m’habituer à être prise pour une dingue ? Mais si, dis-moi…

 cq

ISABELLE FRANC RTTR

 Prenez soin de vous

Protégé par le droit d’auteur (voir les modalités <http://www.culture.uv.fr/cultupratiques/droits/protection.ht  // -tous droits réservés

  • Là où…

    Charismatique, énigmatique, élégant, séduisant, ta magnificence a su essuyer mes larmes, l…
  • Il y a …

    Il y a une multitude de bouderies dans tes silences. Des caprices d’enfant gâté… et, ces j…
  • Humilité et autodérision…

    On venait pour quoi déjà ? Hier, au clair de lune, nous étions quelques uns réunis, au cre…
Charger d'autres articles liés
  • Là où…

    Charismatique, énigmatique, élégant, séduisant, ta magnificence a su essuyer mes larmes, l…
  • Il y a …

    Il y a une multitude de bouderies dans tes silences. Des caprices d’enfant gâté… et, ces j…
  • Humilité et autodérision…

    On venait pour quoi déjà ? Hier, au clair de lune, nous étions quelques uns réunis, au cre…
Charger d'autres écrits par handiparisperpignan
  • Là où…

    Charismatique, énigmatique, élégant, séduisant, ta magnificence a su essuyer mes larmes, l…
  • Il y a …

    Il y a une multitude de bouderies dans tes silences. Des caprices d’enfant gâté… et, ces j…
  • Humilité et autodérision…

    On venait pour quoi déjà ? Hier, au clair de lune, nous étions quelques uns réunis, au cre…
Charger d'autres écrits dans litterature

Laisser un commentaire

Consulter aussi

et de la surdité…

Je suis sortie de là quelque peu abasourdie. Sonnée. Je vous le redis, au commencement, je…