Accueil litterature Entremêler..

Entremêler..

2
1
209

Faire de tes regards un amant délicat. Une caresse sempiternelle le long de mes chairs. Un frisson qui galope au fil des saisons qui, elles, n’en finissent jamais de prendre la fuite. Un souffle haletant au fond de ma gorge. Une noyade volontaire qui agite mes impatiences. Une promesse dévêtue des néons bleus de la nuit. Une circonstance, rien de plus. Une épreuve de la vie qui reste à genoux. Un baiser opportuniste ? Je ne sais. Quelque chose d’eux a forcé mon plafond de verre. Je suis restée tremblante et stupéfaite des jours durant jusqu’à ce que je revienne au monde. Est-ce une erreur de destinataire ? J’ai cru que l’on se moquait de moi. Mais non, ils me donnent un espoir, une passion, un silence ouvert sur le sublime. Et je commence à vivre…Entremêler nos regards.

 rousse

ISABELLE FRANC RTTR

 Prenez soin de vous

Protégé par le droit d’auteur (voir les modalités <http://www.culture.uv.fr/cultupratiques/droits/protection.ht  // -tous droits réservés

  • Là où…

    Charismatique, énigmatique, élégant, séduisant, ta magnificence a su essuyer mes larmes, l…
  • Il y a …

    Il y a une multitude de bouderies dans tes silences. Des caprices d’enfant gâté… et, ces j…
  • Humilité et autodérision…

    On venait pour quoi déjà ? Hier, au clair de lune, nous étions quelques uns réunis, au cre…
Charger d'autres articles liés
  • Là où…

    Charismatique, énigmatique, élégant, séduisant, ta magnificence a su essuyer mes larmes, l…
  • Il y a …

    Il y a une multitude de bouderies dans tes silences. Des caprices d’enfant gâté… et, ces j…
  • Humilité et autodérision…

    On venait pour quoi déjà ? Hier, au clair de lune, nous étions quelques uns réunis, au cre…
Charger d'autres écrits par handiparisperpignan
  • Là où…

    Charismatique, énigmatique, élégant, séduisant, ta magnificence a su essuyer mes larmes, l…
  • Il y a …

    Il y a une multitude de bouderies dans tes silences. Des caprices d’enfant gâté… et, ces j…
  • Humilité et autodérision…

    On venait pour quoi déjà ? Hier, au clair de lune, nous étions quelques uns réunis, au cre…
Charger d'autres écrits dans litterature

2 Commentaires

  1. ODILE JEANNIER BRAS

    26 octobre 2021 à 14 h 20 min

    Quel talent ma chérie

    Répondre

    • handiparisperpignan

      3 novembre 2021 à 1 h 14 min

      Merci à toi, je t embrasse

      Répondre

Laisser un commentaire

Consulter aussi

De la folie

C’est un cri…un homme se met littéralement à hurler dans la rue. Imperméable aux passants.…