Accueil litterature Et pourquoi ?

Et pourquoi ?

0
0
69

Et pourquoi, quand je suis seule, je pense à la chaleur de tes bras qui tisse autour de moi sa toile ou toi et moi sommes captifs ? Il enlace ses fils au rythme de nos murmures. Qu’est-ce que cela peut vouloir dire ? Que j’aime être sous l’emprise de ton silence ! Cela bouscule, ça remue mais ça raconte ces ombres dansantes que j’aime, il n’y a rien que j’aime autant. En ces moments-là, face contre toi, je polis, j’adoucis mes angles. C’est à une grande introspection que je me livre parce je cherche à me hisser à ta hauteur, que mon élévation passe forcement par toi, par ce partage qui abrite mes frissons. Ô je suis consciente de ça, aussi. Parfois il arrive que je sente monter en moi l’incertitude, le doute, ces eaux troubles qui nous attirent…

 fullsizeoutput_5b_0

ALMA ISABELLE FRANC RTTR

 Prenez soin de vous

Protégé par le droit d’auteur (voir les modalités <http://www.culture.uv.fr/cultupratiques/droits/protection.ht  // -tous droits réservés

  • Là où…

    Charismatique, énigmatique, élégant, séduisant, ta magnificence a su essuyer mes larmes, l…
  • Il y a …

    Il y a une multitude de bouderies dans tes silences. Des caprices d’enfant gâté… et, ces j…
  • Humilité et autodérision…

    On venait pour quoi déjà ? Hier, au clair de lune, nous étions quelques uns réunis, au cre…
Charger d'autres articles liés
  • Là où…

    Charismatique, énigmatique, élégant, séduisant, ta magnificence a su essuyer mes larmes, l…
  • Il y a …

    Il y a une multitude de bouderies dans tes silences. Des caprices d’enfant gâté… et, ces j…
  • Humilité et autodérision…

    On venait pour quoi déjà ? Hier, au clair de lune, nous étions quelques uns réunis, au cre…
Charger d'autres écrits par handiparisperpignan
  • Là où…

    Charismatique, énigmatique, élégant, séduisant, ta magnificence a su essuyer mes larmes, l…
  • Il y a …

    Il y a une multitude de bouderies dans tes silences. Des caprices d’enfant gâté… et, ces j…
  • Humilité et autodérision…

    On venait pour quoi déjà ? Hier, au clair de lune, nous étions quelques uns réunis, au cre…
Charger d'autres écrits dans litterature

Laisser un commentaire

Consulter aussi

cette indifférence qui tue

Ce qui frappe en débarquant dans ces métropoles c’est le silence qui enveloppe chaque corp…