Et si…

0
4
98

Et si, par malheur, je me tais, je ne pourrais plus ni crier, ni avancer ; je recevrais leurs insultes quotidiennes, je subirais leurs cris ainsi que leurs jalousies. A travers leurs voix, je sentirais l’infinie douleur de leurs âmes se défouler ; ce sont elles, ces voix de la haine, celles qui oeuvrent à la séparation, qui finiront par me jeter les premières pierres. On n’est jamais au courant des représentations que les autres ont dans la tête. Ces images qui à chaque instant dessinent leur propre monde sans laisser le moindre espace à l’autre. Les inconscients parlent souvent, ils ont une porte ouverte à travers le visage de l’autre. Nous ne savons jamais devant quoi notre âme peut s’incliner et se renverser, parfois. Si les autres ne sont pas remarquables, un jour, moi, j’ai acquis une autre transparence, quelque chose en moi est devenu léger et m’a fait définitivement quitter cette pesanteur.

4a47768ac912f2b8100a0544642b47ea

ALMA ISABELLE FRANC RTTR

 Prenez soin de vous

Protégé par le droit d’auteur (voir les modalités <http://www.culture.uv.fr/cultupratiques/droits/protection.ht  // -tous droits réservés

  • Arbre rose…

    Est-ce que tu comptes pour quelqu’un ? Être quelqu’un pour un autre est essentiel. Savoir …
  • Au chapeau…

    Entre nous, il n’y avait que des choses vraies. A force de douter, on en vient à perdre le…
  • Assise…

    Là, dans ma solitude, le ciel rouge est délavé, les sentiments alignés se chuchotent, il e…
Charger d'autres articles liés
  • Arbre rose…

    Est-ce que tu comptes pour quelqu’un ? Être quelqu’un pour un autre est essentiel. Savoir …
  • Au chapeau…

    Entre nous, il n’y avait que des choses vraies. A force de douter, on en vient à perdre le…
  • Assise…

    Là, dans ma solitude, le ciel rouge est délavé, les sentiments alignés se chuchotent, il e…
Charger d'autres écrits par handiparisperpignan
  • Arbre rose…

    Est-ce que tu comptes pour quelqu’un ? Être quelqu’un pour un autre est essentiel. Savoir …
  • Au chapeau…

    Entre nous, il n’y avait que des choses vraies. A force de douter, on en vient à perdre le…
  • Assise…

    Là, dans ma solitude, le ciel rouge est délavé, les sentiments alignés se chuchotent, il e…
Charger d'autres écrits dans litterature

Laisser un commentaire

Consulter aussi

Du silence…

Par un silence. Par une absence. Éloquent. Long voire infini. Je suis contrainte d’apprend…