Accueil Non classé Faillir…

Faillir…

0
1
77

J’ai failli te renverser. Aux crépuscules je t’ai regardé partir, tournoyer entre ces bras tendus. Tu sais oh combien il est difficile de se séparer des gens qu’on aime. A chaque fois, on vit cela comme une déchirure. On n’en a pas envie. A ces moments là, les larmes peuvent affluer facilement. On abandonne forcement quelque chose qui n’a pas de corps, ni d’apparence, un prolongement de nous. Nos cœurs sont précipités dans l’attente d’une prochaine fois…on se reverra pour se raconter quoi, nos délicats orages ? J’ai failli te bousculer. Il doit bien me rester quelques habitudes, auxquelles je tiens, de nos rencontres. Et puis, il y aura l’appréhension de ne plus dormir, tellement tu rodes dans ma tête. Tu m’étourdis. Quand pourrais-je t’appeler mon cœur ? Quand pourrais-je, enfin, te dire que tu me manques ? Quand ce temps viendra-t-il ? Ce temps du possible et de l’absolu. Je devine que je te pardonne tout…Tu es devenu cette ligne rouge à ne pas franchir.

 246596748_10218621138470934_7788153079334013095_n

 

Alma isabelle franc rttr

 Prenez soin de vous

Protégé par le droit d’auteur (voir les modalités <http://www.culture.uv.fr/cultupratiques/droits/protection.ht  // -tous droits réservés

  • Juste être…

    Un visage de plus. En attendant, je respire ton absence. Lorsque l’unique réponse que tu d…
  • Océan bleu…

    C’est bien ça, je voulais être un début. Être le mot qui manque. Être quelque chose qui an…
  • Couleurs…

    Où partent nos chagrins et nos doutes ? Il y a sur le chemin de la vie, parfois, de belles…
Charger d'autres articles liés
  • Juste être…

    Un visage de plus. En attendant, je respire ton absence. Lorsque l’unique réponse que tu d…
  • Océan bleu…

    C’est bien ça, je voulais être un début. Être le mot qui manque. Être quelque chose qui an…
  • Couleurs…

    Où partent nos chagrins et nos doutes ? Il y a sur le chemin de la vie, parfois, de belles…
Charger d'autres écrits par handiparisperpignan
  • Ni oubli, ni pardon..

    L’une d’entre nous …Ces derniers jours, il y a comme un air de déjà vu. Des relents de fri…
  • Être au bord…

    Autre chose, rien ne me permet de penser que j existe pour toi. J écoute tes silences,  j …
  • Cheveux longs

    Dis-moi,  qui faut-il être dans ce monde pour que les autres nous portent un quelconque in…
Charger d'autres écrits dans Non classé

Laisser un commentaire

Consulter aussi

Je regarde…

C’est pourtant bien cette histoire-là qui me tenait à cœur. Celle aux allures de sincérité…