Accueil litterature Il y a …

Il y a …

0
4
94

Il y a une multitude de bouderies dans tes silences. Des caprices d’enfant gâté… et, ces jolis mots que l’on utilise jamais, ou rarement, seuls, certains des sages détenaient le savoir nécessaire pour les mettre dans leur bouche et, parler ainsi. Il y a eu des silences plus venteux que d’autres, plus taciturnes, plus brefs, certains même finissent usés. Cela arrive. J’aime t’écouter, toi, ta langue, seulement si je suis incapable de t’interrompre. Et c’est comme si j’entendais à mon oreille un murmure, les sons adoucis de notre dialogue de demain, sa promesse étendue, ses exaspérants trépignements aux encoignures de nos lèvres ; j’ai pensé souvent, depuis notre rencontre, lequel de ces silences sera celui qui construira notre unicité. Et quel sera l’autre qui maintiendra notre respiration commune en immersion. Ils prennent part, chacun à leur manière au jeu, à l’élévation. On cherche à se débarrasser au plus vite du désir que  l’on suscite pour ne pas foutre en l’air la beauté des regards posés sur nos colères. Et le sentiment très fort de percevoir ces silences nouveaux qui réconcilient nos confiances. J’aime cette discrétion dans laquelle nous essayons tellement de nous tenir éloigner de l’objet convoité.

 104629_4856

 

Alma isabelle franc rttr

Et prenez soin de vous…

Texte protégé

  • En fait…

    Et si tout avait été orchestré…à présent, je sais pourquoi je suis tombée sut toi ; ma pet…
  • lumineuse…

    Je me hâte d’écrire ces quelques lignes, furieuses, maladroites, pour pouvoir voir tes yeu…
  • Matin…

    Je me réveille. Ce matin, l’air est chaud. Ca y est, on dirait bien que l’été est là, inst…
Charger d'autres articles liés
  • En fait…

    Et si tout avait été orchestré…à présent, je sais pourquoi je suis tombée sut toi ; ma pet…
  • lumineuse…

    Je me hâte d’écrire ces quelques lignes, furieuses, maladroites, pour pouvoir voir tes yeu…
  • Matin…

    Je me réveille. Ce matin, l’air est chaud. Ca y est, on dirait bien que l’été est là, inst…
Charger d'autres écrits par handiparisperpignan
  • En fait…

    Et si tout avait été orchestré…à présent, je sais pourquoi je suis tombée sut toi ; ma pet…
  • lumineuse…

    Je me hâte d’écrire ces quelques lignes, furieuses, maladroites, pour pouvoir voir tes yeu…
  • Matin…

    Je me réveille. Ce matin, l’air est chaud. Ca y est, on dirait bien que l’été est là, inst…
Charger d'autres écrits dans litterature

Laisser un commentaire

Consulter aussi

Enfantine

Sans autre honte que celle que vous lui faîtes, sans autre choix que celui que vous avez l…