Ainsi…

0
0
206

Être ensemble, avec toi…m’évader, m’éclipser partout où cela s’avère être envisageable, possible, là où tes mots nous mèneront, peu m’importe l’endroit. On ne va pas se mentir, c’est bien ce que je veux. J’aimerais tellement, me souvenir de la caresse de tes mains sur mon corps… toi, devant qui j’incline mes larmes, ma douleur et mon corps. Lorsque tu as débarqué dans ma vie, mes jours ont alors changé de couleur ; les premières nuances sont apparues, toutes visibles à l’œil nu. Tu as ce don, si scintillant, et, flamboyant, de donner aux premières heures la teinte de l’espoir. Sais-tu que ta voix grave rassure mon corps tremblant, malgré ce temps qui nous bouscule, qui happe nos idées, nous noie sous une multitude d’obligations,  j’aperçois chaque mouvement de ton corps.

vie

Alma isabelle franc rttr

Et prenez soin de vous…Texte protégé

<http://www.culture.uv.fr/cultupratiques/droits/protection.ht  // -tous droits réservés

  • Eux aussi…

    Parfois, la langue est lourde de mensonges. D’inconséquences, aussi. Je tends l’oreille. L…
  • La balaçoire…

    L’humiliation est-elle une seconde nature ? Je vais écouter, sans argument, puis, m’éclips…
  • Voler…

    Depuis enfant, je m’attends toujours à ce que le pire puisse advenir, arriver, surgir. Un …
Charger d'autres articles liés
  • Eux aussi…

    Parfois, la langue est lourde de mensonges. D’inconséquences, aussi. Je tends l’oreille. L…
  • La balaçoire…

    L’humiliation est-elle une seconde nature ? Je vais écouter, sans argument, puis, m’éclips…
  • Voler…

    Depuis enfant, je m’attends toujours à ce que le pire puisse advenir, arriver, surgir. Un …
Charger d'autres écrits par handiparisperpignan
  • Eux aussi…

    Parfois, la langue est lourde de mensonges. D’inconséquences, aussi. Je tends l’oreille. L…
  • La balaçoire…

    L’humiliation est-elle une seconde nature ? Je vais écouter, sans argument, puis, m’éclips…
  • Voler…

    Depuis enfant, je m’attends toujours à ce que le pire puisse advenir, arriver, surgir. Un …
Charger d'autres écrits dans litterature

Laisser un commentaire

Consulter aussi

Ta voix…

Ta voix est devenue pleine de barbelés Dis-moi les opportunités qu’ils nous restent Je tât…