Accueil litterature L’équilibre…

L’équilibre…

0
2
109

Je voulais juste apprendre une seule chose de toi, à m’aimer. Je n’ai pas toujours détesté ce que je suis, mais, je me regarde avec une drôle de sévérité. Quelque chose de suffisamment impitoyable pour. Comment pourrais-tu le savoir, vu que tu ne prends jamais le temps de m’écouter, d’être disponible, accessible, mes nuits ne sont pas douces. Peut-être en as-tu envie ? J’ai songé à tout ce nous pourrions faire, à deux, faut-il le préciser ? Je vois grand. Je vois loin. Ce que je pourrais faire, te donner l’envie de l’accomplir. Il suffirait d’un geste pour que tout survienne.je demeure admirative, contemplative ; chaque rencontre est un apprentissage, il nos mène dans des contrées inexplorées de nous-même.

181209176_1164721200656460_4691485586329216872_n

Alma isabelle franc rttr

Et prenez soin de vous…Texte protégé

<http://www.culture.uv.fr/cultupratiques/droits/protection.ht  // -tous droits réservés

  • Chat noir dans les bras…

    De fait, l’autre ne ressemble jamais à soi. J’ai besoin de vérité. J’ai besoin de sincérit…
  • Il y a ce corps…

    Il y a ton corps que je vois se cabrer, ton visage qui s’épanouit…m’attends-tu à l’orée de…
  • Abolir…

    J’ai le souvenir, exact et précis, que l’histoire de mon existence est parsemée de portes …
Charger d'autres articles liés
  • Chat noir dans les bras…

    De fait, l’autre ne ressemble jamais à soi. J’ai besoin de vérité. J’ai besoin de sincérit…
  • Il y a ce corps…

    Il y a ton corps que je vois se cabrer, ton visage qui s’épanouit…m’attends-tu à l’orée de…
  • Abolir…

    J’ai le souvenir, exact et précis, que l’histoire de mon existence est parsemée de portes …
Charger d'autres écrits par handiparisperpignan
  • Chat noir dans les bras…

    De fait, l’autre ne ressemble jamais à soi. J’ai besoin de vérité. J’ai besoin de sincérit…
  • Il y a ce corps…

    Il y a ton corps que je vois se cabrer, ton visage qui s’épanouit…m’attends-tu à l’orée de…
  • Abolir…

    J’ai le souvenir, exact et précis, que l’histoire de mon existence est parsemée de portes …
Charger d'autres écrits dans litterature

Laisser un commentaire

Consulter aussi

Entière…

Je reste entière. D’un bout à l’autre. Depuis quelques jours déjà, j’écoute en boucle la m…