Accueil litterature Cette brûlure…

Cette brûlure…

0
5
206

J’ai toujours aimé en marge, en catimini, à l’abri de l’hypocrisie et jalousie, mais, aujourd’hui, c’est un tout autre sentiment qui m’envahit, quelque chose d’étrange est en train de me submerger, et, qui s’enracine au creux de mon ventre ; aujourd’hui, j’ai la sensation qu’un soleil a enflammé mon ventre…Il y aurait beaucoup de choses à dire sur cette brûlure.

 tableau-de-femme-drape-rouge-5fe235628611a

 

Alma isabelle franc rttr

Et prenez soin de vous…Texte protégé

<http://www.culture.uv.fr/cultupratiques/droits/protection.ht  // -tous droits réservés

  • Chat noir dans les bras…

    De fait, l’autre ne ressemble jamais à soi. J’ai besoin de vérité. J’ai besoin de sincérit…
  • Il y a ce corps…

    Il y a ton corps que je vois se cabrer, ton visage qui s’épanouit…m’attends-tu à l’orée de…
  • Abolir…

    J’ai le souvenir, exact et précis, que l’histoire de mon existence est parsemée de portes …
Charger d'autres articles liés
  • Chat noir dans les bras…

    De fait, l’autre ne ressemble jamais à soi. J’ai besoin de vérité. J’ai besoin de sincérit…
  • Il y a ce corps…

    Il y a ton corps que je vois se cabrer, ton visage qui s’épanouit…m’attends-tu à l’orée de…
  • Abolir…

    J’ai le souvenir, exact et précis, que l’histoire de mon existence est parsemée de portes …
Charger d'autres écrits par handiparisperpignan
  • Chat noir dans les bras…

    De fait, l’autre ne ressemble jamais à soi. J’ai besoin de vérité. J’ai besoin de sincérit…
  • Il y a ce corps…

    Il y a ton corps que je vois se cabrer, ton visage qui s’épanouit…m’attends-tu à l’orée de…
  • Abolir…

    J’ai le souvenir, exact et précis, que l’histoire de mon existence est parsemée de portes …
Charger d'autres écrits dans litterature

Laisser un commentaire

Consulter aussi

L’outrage d’un jour

Des outrages qui n’en finissent pas. Il fallait savoir que c’était le jour de la honte, av…