Accueil litterature Puissance et rien

Puissance et rien

0
2
561

Certains jours, je trouve des raisons réconfortantes de t’avoir aimé, plus, de célébrer cette folie que ce fût. Parce que jamais quelqu’un ne m’avait autant fait grandir. Maintenant, j’applaudis. J’ai commencé à suivre tes mots…dans ce monde chaotique, désordonné. Il y a tellement de puissance en eux. Parfois, ton enfance me semble tellement éloignée. Penses-tu que je sois une terre fertile, suffisamment riche en eau pour irriguer ton corps. Il y a une chose que j’aimerai te dire. Je ne crois pas pouvoir vivre sans être enlacée par tes regards. Qui était là avant toi ? Personne. A présent, il n’y a rien qui puisse stopper mes rêves en plein vol, où me dévier de toi, mon axe central. J’ai retrouvé la chaleur du sable sous mes pieds. Tu as voulu étouffer ma révolte, sans vraiment réussir, à peine est-elle moins romantique. Ma tête me répète que je ne suis pas la victime des autres, moi, seule, déchiffre, arbitre, et juge. A ce stade, il nous faut échafauder des fenêtres de survie, quelque chose de beau, d’intime, de précieux…Que mes yeux à jamais fixés sur ton visage ténébreux.

 408227915_884129870046987_8777073132088156836_n

 

Alma isabelle franc rttr

Et prenez soin de vous…Texte protégé

<http://www.culture.uv.fr/cultupratiques/droits/protection.ht  // -tous droits réservé

 

  • Eux aussi…

    Parfois, la langue est lourde de mensonges. D’inconséquences, aussi. Je tends l’oreille. L…
  • La balaçoire…

    L’humiliation est-elle une seconde nature ? Je vais écouter, sans argument, puis, m’éclips…
  • Voler…

    Depuis enfant, je m’attends toujours à ce que le pire puisse advenir, arriver, surgir. Un …
Charger d'autres articles liés
  • Eux aussi…

    Parfois, la langue est lourde de mensonges. D’inconséquences, aussi. Je tends l’oreille. L…
  • La balaçoire…

    L’humiliation est-elle une seconde nature ? Je vais écouter, sans argument, puis, m’éclips…
  • Voler…

    Depuis enfant, je m’attends toujours à ce que le pire puisse advenir, arriver, surgir. Un …
Charger d'autres écrits par handiparisperpignan
  • Eux aussi…

    Parfois, la langue est lourde de mensonges. D’inconséquences, aussi. Je tends l’oreille. L…
  • La balaçoire…

    L’humiliation est-elle une seconde nature ? Je vais écouter, sans argument, puis, m’éclips…
  • Voler…

    Depuis enfant, je m’attends toujours à ce que le pire puisse advenir, arriver, surgir. Un …
Charger d'autres écrits dans litterature

Laisser un commentaire

Consulter aussi

Pensée en vague

Nos émotions sont toujours imprévisibles, dit-on. Il y a les ballets contemporains de Pina…