Accueil Non classé Ressenti…

Ressenti…

0
3
307

 Je n’ai jamais ressenti autant l’injustice que ces derniers temps. Aucune larme ne m’a été épargnée, aucune égratignure ni douleur. De toutes celles qui m’ont percutée, celle-ci est un vrai coup de poing. Ce que j’appelle désir tourne en rond. Le plus affreux dans tout ça, c’est quand la paranoïa des gens réorganise le monde. Je cherche à faire comprendre aux gens l’invisible, ce qu’ils ne comprennent pas. Je contemple l’insoutenable légèreté de l’être, l’inconstance des hommes en particulier, sans vraiment lqeur en vouloir ; peut-être ont-ils raison in fine ? Fascinée, je m’applique à abréger la souffrance des chairs, des esprits, des âmes, je cherche, je cherche…la lumière, où aller. Il y a des moments où il faut savoir hurler. Que fait-on dans une histoire si on ne parle pas ? Pour toi je serai une larme de plus, tu es tellement habitué à l’amertume. Pourquoi ne caresses-tu pas ma peau, pourquoi mens-tu ? Quelqu’un appuie sur me souffrances, et moi, je serre les poings. Le monde déteste une femme qui se bat. Le monde lui dit qu’elle l’ouvre trop, il n’aime que celles qui se plaignent. Il faut savoir, de temps en temps, rompre, à bon escient, pour gagner, pour changer, pour mourir…la mort n’est pas une chose qui me dérange, m’effraie, elle nous attend tous. De ces quelques relations éphémères ou durables, au loin séjourne ma paix, mais, je ne sais comment l’attraper.

313103869_10227881571241799_6888454984827474039_n

Alma isabelle franc rttr

 

Et prenez soin de vous…Texte protégé

 

<http://www.culture.uv.fr/cultupratiques/droits/protection.ht //r -tous droits réservés

 

 

 

  • Chat noir dans les bras…

    De fait, l’autre ne ressemble jamais à soi. J’ai besoin de vérité. J’ai besoin de sincérit…
  • Il y a ce corps…

    Il y a ton corps que je vois se cabrer, ton visage qui s’épanouit…m’attends-tu à l’orée de…
  • Abolir…

    J’ai le souvenir, exact et précis, que l’histoire de mon existence est parsemée de portes …
Charger d'autres articles liés
  • Chat noir dans les bras…

    De fait, l’autre ne ressemble jamais à soi. J’ai besoin de vérité. J’ai besoin de sincérit…
  • Il y a ce corps…

    Il y a ton corps que je vois se cabrer, ton visage qui s’épanouit…m’attends-tu à l’orée de…
  • Abolir…

    J’ai le souvenir, exact et précis, que l’histoire de mon existence est parsemée de portes …
Charger d'autres écrits par handiparisperpignan
  • Sonorité

    Femmes, sororité, les Voix qui circulent entre nous sont celles de la mer ; les mains qui …
  • Auvent…

    Il est toujours préférable de s interroger. Quand on n’a plus envie d’élever le ton, et qu…
  • Hommage…

    Je n’ai jamais été jalouse de ma fratrie. Celle-ci mérite tellement de vivre de belles cho…
Charger d'autres écrits dans Non classé

Laisser un commentaire

Consulter aussi

Sur les rochers…

C’est à contre cœur que la nuit est tombée tel un couperet aiguisé sur nos chaires décharn…